Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gotham. Saison 2. Episodes 20 et 21.

25 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Gotham

Critiques Séries : Gotham. Saison 2. Episodes 20 et 21.

Gotham // Saison 2. Episodes 20 et 21. Unleashed / A Legion of Horribles.


Le retour de Fish Mooney dans « A Legion of Horribles » est tout de même sacrément intéressant mais la série n’en fait strictement rien d’intéressant. C’est dommage car Fish était l’un de mes personnages préférés dans la saison précédente. Grandement aidé par la prestation de Jada Pinkett Smith bien entendu. Mais avant tout, « Unleashed » tente de remettre sur le devant de la scène l’histoire de Galavan, ou plutôt de ce que ce dernier est devenu. Sauf que Gotham n’en fait que très peu de choses encore une fois, laissant au téléspectateur l’impression que la série ne sait pas forcément bien s’y prendre pour utiliser les nouveaux ingrédients qu’elle tente de mettre au milieu de cet ensemble. Jusqu’à cet épisode, Galavan a été un personnage intéressant de Gotham. Sa vision de la destruction totale de Gotham a apporté un sens à la saison alors que Gotham semblait surtout reposer ces derniers temps sur des cas de la semaine plus ou moins réussis (mais souvent mal utilisés). Et puis après Galavan est venu chercher Bruce Wayne et c’est là que tout a capoté en long et en large car la série avait besoin de Galavan comme grand vilain, pas comme un personnage secondaire qui se retrouve sur le chemin d’un autre personnage ennuyeux de la série. Bruce m’ennui terriblement.

Et ce n’est pas cet épisode qui va changer grand chose. Bruce ne sert strictement à rien et la série ne s’en rend même pas compte. Les deux épisodes ci contre tentent de donner de la place à ce personnage mais la formule reste assez ratée. On s’ennui car il n’y a pas de créativité là dedans et c’est vraiment dommage. Maintenant que Galavan a ressuscité, la série n’en fait pas grand chose alors que c’était une opportunité comme une autre de redonner de l’élan à un personnage qui en avait perdu quand il est mort. C’est dommage que la série décide de revenir à Galavan et Bruce car Azrael est un personnage prometteur. L’épisode de la semaine dernière l’avait présenté comme une force que l’on ne pouvait pas arrêter, juste pour qu’il tombe cette semaine dans les mains de Cobblepot, Butch et leur lanceur de rockets. L’histoire est tombée un peu à l’eau car Gotham n’a pas su quoi en faire. La série prend le temps de ramener Galavan sous Azrael, puis tout chambouler, et repartir dans une direction, simplement pour ne même pas faire face à celui qui l’a tué. C’est dingue ! C’est aussi la preuve que Gotham passe son temps à brasser de l’air pour pas grand chose.

Pourtant, Gotham est une série pleine de potentiel, mais un potentiel qui reste inexploité derrière des fagots. La série n’arrive pas à trouver un bon équilibre entre ses personnages et ses intrigues, tombant dans certaines problématiques pas vraiment passionnantes et c’est assez dommage. D’autant plus que j’imaginais vraiment que Gotham était capable de faire beaucoup plus. La place de plus en plus importante de Hugo Strange et Indian Hill laisse à supposer dans cet épisode que c’est la direction prise pour la fin de la saison, confirmée par « A Legion of Horribles ». Le but de cet épisode semble être de lier toutes les intrigues développées cette année afin d’en faire une seule. Ce n’est pas facile car tout n’est pas forcément très cohérent et passionnant non plus. Quand on termine cet épisode, on se retrouve avec l’envie de faire autre chose tout en ayant aussi l’envie de voir comment ils vont conclure cette catastrophe. Le seul moment important dans cet épisode semble être le retour de Fish, un personnage que la série avait apparemment besoin de faire revenir alors que Mr. Freeze attend toujours dans son congelo. Gotham a pourtant pas mal de choses intéressantes mais pas suffisamment développées. Dans un épisode qui mélange énormément de choses et d’intrigues, seule « I’m Fish Mooney, bitch » semble sortir du lot et porter cet épisode.

En guise d’avant dernier épisode de la saison, je dois avouer que je m’attendais à beaucoup mieux qu’à un simple retour de personnage et une réorganisation de l’espace afin de lier les intrigues entre elles. Gotham représente dans ce dernier épisode les problèmes qu’a la série avec des intrigues développées sur plusieurs épisodes.

Note : 4/10. En bref, la série continue de gâcher ses personnages.

Commenter cet article