Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grace and Frankie. Saison 2. BILAN.

9 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Grace and Frankie

Critiques Séries : Grace and Frankie. Saison 2. BILAN.

Grace and Frankie // Saison 2. 13 épisodes.
BILAN


Alors que Netflix a pris soin de renouveler Grace and Frankie pour une saison 3 plusieurs mois avant la diffusion de la saison 2, et après avoir passé toute une saison à développer la relation complexe qu’il y a entre Grace et Frankie, la série semble aller de l’avant dans cette nouvelle saison afin de donner aux personnages de nouveaux objectifs pour s’appuyer sur les relations qu’ils entretiennent. Bien entendu, la formule n’a pas vraiment changé et les personnages sont toujours identiques à ce qu’ils étaient l’an dernier, mais il y a aussi un sentiment que Grace and Frankie cherche à faire grandir tout ce beau monde. La première saison utilisait les différences entre les deux femmes afin de créer des situations comiques assez simplistes mais tout aussi efficaces. Du coup, la relation entre les deux femmes ne pouvaient pas s’appuyer encore et toujours sur les mêmes ressorts comiques et narratifs. La saison 2 décide donc de créer quelques petits changements qui ne vont pas pour autant casser notre envie d’enchaîner les épisodes. Il faut bien avouer que Jane Fonda et Lily Tomlin ont un truc qui donne toujours envie de voir plus d’elles alors que les autres personnages qui gravitent n’avaient pas forcément la place qu’ils méritaient l’an dernier. Grace and Frankie compte bien changer tout cela dans cette saison et c’est pourquoi la série a beaucoup plus à sortir de la tête de ses scénaristes et de ses personnages par la même occasion.

La série ne peut donc pas user et abuser des faces à faces entre Grace et Frankie. Elles sont différentes, on l’a compris, du coup dans le premier épisode de la saison, les choses changent avec un peu de bons sentiment bienvenus, la série propose donc une vision légèrement différente du monde qu’elle s’est construit l’an dernier. On reprend là où l’on avait pourtant laissé la série l’an dernier mais avec un sentiment beaucoup plus doux-amer. Certes, Grace and Frankie n’oublie pas de créer des situations comiques qui vont de pair avec les situations les plus dramatiques et complexes. Car les sentiments de chacun sont mis à mal, notamment ceux de Grace dans la seconde partie de la saison, ou encore de notre couple gay préféré qui va connaître pas mal de problèmes cette année mais justement, ces problèmes de couple à mi chemin entre le côté plein de tendresse de Grace and Frankie et l’humour d’une comédie de couple gay comme Vicious a pu l’être chez les britanniques. Grace and Frankie est une comédie assez classique dans sa construction, qui ne cherche pas forcément à faire grand chose de neuf mais qui utilise par chance un solide casting et sait comment nous attacher à chacun d’eux. C’est pour cela que j’aime cette série.

Malgré les tentatives avec les secondaires, Grace and Frankie c’est surtout Grace et Frankie car ce sont elles les plus intéressantes de toutes. A côté, le reste n’est pas aussi passionnant bien entendu. Mais cela n’enlève rien au charme enlevé de cette série qui représente un peu comme ce verre de vin que l’on vient dégusté après avoir vécu une journée éreintante. Ce cachet de Doliprane que l’on va prendre après une soirée bien éméchée, etc. c’est tout ce bien là que Grace and Frankie incarne à mes yeux et elle n’a de cesse d’être aussi intéressante au fil des épisodes. Je suis fasciné par la façon dont la relation entre Grace et Robert ou Frankie et Sol évolue car ce n’est clairement pas la même que l’an dernier non plus. Si les deux femmes sont toujours colère face au fait que Rob et Sol soient ensemble, elles réagissent désormais de façon complètement différente, peut-être aussi car les mariages de chacune a évolué différemment. La confrontation entre Grace et Frankie est intéressante elle aussi. Au début de la saison, on retrouve celles que l’on aimait l’an dernier, puis les liens vont se desserrer. Tout au long de la saison, la série va s’appuyer sur ce qu’elle sait faire de mieux tout en restant intelligente à sa façon. Car mine de rien, tout s’imbrique de la meilleure des façons à la fin de la saison. Tout suit une certaine forme de logique.

Grace et Frankie ne sont pas les mêmes femmes de toute façon, peut-être aussi car elles n’ont pas du tout eu les mêmes mariages et n’ont pas du tout vécu les mêmes choses. Sol et Robert sont différents mais complémentaires, un peu comme Grace et Frankie dans leur amitié finalement. S’il y a un très joli symbole de cette amitié. Jane Fonda et Lily Tomlin ont une vraie alchimie qui leur permet de jouer les nuances de leurs personnages à la perfection. A la fin, on a envie d’en voir encore un peu plus de tout ça. Alors qu’une saison 3 est prévue pour la saison prochaine, j’ai déjà hâte de voir la suite car cette série reste une bouffée d’air frais derrière ce casting de séniors de la comédie toujours capables de nous amuser.

Note : 7/10. En bref, une comédie sans prétentions et honnête derrière sa profonde tendresse.

Commenter cet article