Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hawaii Five-0. Saison 6. Episodes 21 et 22.

2 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hawaii Five 0

Critiques Séries : Hawaii Five-0. Saison 6. Episodes 21 et 22.

Hawaii Five 0 // Saison 6. Episodes 21 et 22. Ka Pono Ku’ oko’ a / I’ike Ke Ao.


Quand Hawaii Five 0 se tente au film d’horreur cela donne le cold-open de « I’ike Ke Ao ». J’ai eu l’impression de voir un épisode de Stalker et le résultat était assez étonnant car je ne m’attendais pas du tout à ce que cela ressemble à ça. Mais dans un premier temps, « Ka Pono Ku’ oko’ a » est un épisode centré sur l’action plus que sur d’autre chose. Notre équipe est à la recherche d’un groupe de personnes responsables d’une marrée noire pendant que six prisonniers s’échappent à un autre moment de l’histoire, créant deux histoires en une. Et je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à un tel résultat. J’ai beaucoup aimé ce que Hawaii Five 0 a tenté de faire avec chacun des personnages, créant des scènes d’action dans la forêt comme il se doit et ne parvenant jamais à nous ennuyer car il y a toujours des retournements de situation qui font mouche. Ce n’est pas facile de faire une bonne série comme Hawaii Five 0 ou en tout cas de parvenir à se renouveler de temps en temps afin de ne pas nous donner l’impression de voir toujours les mêmes cas de la semaine. Par chance, ces deux épisodes trouvent des trucs originaux à nous raconter. La chasse à l’homme dans la forêt était une bonne idée.

Mine de rien, tout au long du film il y a pas mal de choses intéressantes que Hawaii Five 0 parvient à utiliser intelligemment. J’ai beaucoup aimé aussi l’autre partie de l’histoire dans cet épisode, permettant de diviser le groupe en plusieurs parties et donc de mettre en scène des duos différents. Le second épisode, « I’ike Ke Ao » ressemblait plus à un épisode de Scorpion. En effet, le côté ultra geek de l’épisode en dehors de sa scène d’introduction digne d’un film d’horreur cocasse, vient nous rappeler que Hawaii Five 0 reste aussi une série assez fun qui aime bien ne pas trop se prendre le chou. Que cela soit le bateau de Kamekona (et franchement, ce dernier continue de me faire vraiment rire), ou encore tout un tas d’autres bonnes surprises comme notre créateur de jeu-vidéo/informaticien/hacker de choc qui derrière la légèreté de son introduction parvient à nous proposer quelque chose de radicalement différent. Cela change de ce que l’on avait pour habitude de voir. Cette intrigue prend d’ailleurs une grande partie de l’épisode, pendant qu’en parallèle Max, Kamekona et Flippa doivent se battre pour survivre (avec les conneries des uns et des autres) alors qu’ils sont vraiment des moins que rien quand il s’agit de conduire un bateau et vérifier que tout est bien.

Bien entendu que la série n pouvait pas tuer un tel personnage mais c’était une bonne idée malgré tout. Quoi qu’il en soit, Hawaii Five 0 sait très bien nous impliquer dans l’action tout en ayant un brin d’humour et c’est tout ce qu’il fallait dans une histoire de ce genre là. Finalement, si je reste encore convaincu que Hawaii Five 0 a des tas de choses à raconter, ce qui j’apprécie surtout c’est sa capacité à utiliser ses personnages dans des intrigues diverses et variées. Je déteste Sam par exemple. Je trouve que Masi Oka est l’un des trucs que j’ai le plus de mal à comprendre dans Hawaii Five 0. Cependant, l’acteur trouve ici un rôle de choix loin des affaires policières. Associer Jorge Garcia et notre hacker de choc était là aussi un choix intelligent dans le sens où les deux personnages vont très bien ensemble. Bon, je ne déteste aucun des deux personnages donc c’est déjà plus facile. Rien que la scène à la fin de l’épisode m’a donné l’impression d’être au coeur d’un épisode d’Esprits Criminels (et d’ailleurs l’histoire ressemblait pas mal à Esprits Criminels avec cet homme complètement dérangé qui voulait que les gens qu’il kidnappe confessent leurs conneries et se suicident en retour). La conclusion de ces deux épisodes reste classique et sans trop de surprises mais ce sont les personnages et la bonne ambiance qui font le plus gros du succès de la série.

Note : 6.5/10. En bref, deux épisodes au top.

Commenter cet article