Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supernatural. Saison 11. Episodes 21 et 22.

22 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supernatural

Critiques Séries : Supernatural. Saison 11. Episodes 21 et 22.

Supernatural // Saison 11. Episodes 21 et 22. All in the Family / We Happy Few.


Si vous rencontriez Dieu, vous lui demanderiez probablement pourquoi il autorise toutes ces choses terribles qui s’abattent constamment sur le monde et c’est ce qui se passe avec nos frères Winchester face à lui dans « All in the Family ». Le plus important reste tout de même de battre Amara et qui de mieux que Dieu pourrait le faire. Ce qui est bien c’est que Supernatural ne cherche pas à rendre le tout prévisible et choisie donc de nous surprendre à sa façon. Cet épisode nous prépare donc petit à petit à la fin de la saison en réunissant les personnages afin de mettre en place la dernière ligne droite de la saison. Si dans un scénario je scénario suit un chemin assez classique pour Supernatural, la fin est ce qu’il y a de plus curieux. On ne sait pas vraiment à quoi s’attendre et c’est une excellente nouvelle. La série cherche vraiment à nous garder dans l’ombre de ce qu’elle cherche à donner en conclusion. Dieu passe une partie de son temps à regarder la télévision et à manger des boîtes de nouilles chinoises. Dans un sens, c’est presque too-much mais cela donne à Dieu un côté fun comme l’esprit de Supernatural et pas un côté pompeux. Afin de combattre Amara, Sam et Dean ont besoin de construire une vraie armée.

Le mélange est intéressant car il mélange tout un tas de créatures : sorcières, démons, anges, tout cela dans le but de donner un coup de pouce à Chuck. Ce dernier doit gagner son combat mais je reste curieux de voir comment la série veut se terminer car cet affrontement avec Dieu est presque ce que Supernatural pourrait réserver pour la fin de la série. Je n’imaginais pas rencontrer Dieu avant la fin de la série, comme avant d’entrer dans la lumière blanche en somme. On retrouve alors Crowley et Rowena, deux personnages emblématiques de la série. Les deux personnages n’ont pas servi à grand chose dans la seconde partie de la saison après avoir joué un rôle intéressant au premier abord. C’est l’occasion aussi de faire revenir l’écrivain du livre des Winchester et qui écrit donc leur vie. En nous proposant quelque chose d’un peu trop convenu par moment, Supernatural a l’occasion de faire revenir des personnages comme notre écrivain préféré pour le plus grand plaisir des téléspectateurs. Le but est de nous conduire petit à petit vers cette conclusion inévitable mais cela ne veut pas pour autant dire que Supernatural cherche le chemin le plus simpliste. Même en confrontant Dean et Amara, Supernatural ne parvient pas à faire grand chose de neuf car ce n’est pas le plus important non plus.

Avec la disparition de l’écrivain (enfin supposée), Supernatural fait encore un peu plus le ménage parmi les personnages de son univers et je trouve ça un peu dommage et pourtant, la disparition de ce personnage fait sens. Cela veut dire que les Winchester sont maintenant maître de leur propre destin ? Pour ce qui est du premier épisode des deux, Amara est encore en contact avec Dean. On suppose donc de plus en plus ce que Supernatural prépare afin de venir à bout du personnage. Supernatural créée des facilités au passage, notamment le fait que Lucifer ne peut pas faire de mal à Dean et Sam, comme un gage pour que ces deux là restent en vie jusqu’à la fin de la série en tout cas vis-à-vis de Lucifer. Combattre la soeur de Dieu n’est pas ce qu’il y a de plus facile, fort heureusement, et je regrette presque que le combat final doit arriver dans le prochain épisode. Ce qui reste intéressant avec Amara c’est qu’elle peut tout détruire simplement en claquant des doigts. Elle veut le faire mais seul Dieu est capable de se mettre en travers. Sam et Dean sont à côté de cette histoire des petits pions sans grand intérêt. Disons qu’ils sont secondaires, effacés par des personnalités plus fortes qu’eux. Forcément, ce n’est pas facile de se dire qu’ils se font voler la vedette mais après 11 saisons, c’est plus ou moins logique.

Si j’apprécie un face à face entre Lucifer et Dieu, je reste encore déçu de la mort (ou disparition) du secrétaire comme l’appel Amara de Dieu. Il était un personnage trop important dans l’univers de Supernatural pour disparaître aussi médiocrement que ça. Finalement, Supernatural nous conduit à sa conclusion à sa façon avec l’aide de toutes les forces que Supernatural peut rassembler. Et j’ai vraiment hâte de voir où est-ce que tout cela va.

Note : 6.5/10 et 7/10. En bref, de bonnes idées sont assemblées.

Commenter cet article

Dexyel 22/05/2016 14:44

J'ai pas compris, tu parles de quel écrivain qui a disparu ? Parce que le seul qui écrivait la vie des Winchester c'était Chuck et il a pas disparu puisque c'est Dieu. Par contre si tu parles de Métatron, bah refait toi la série parce qu'il a rien à voir avec la vie des frères ou leur destin. C'était le scribe de Dieu...

Et part pitié, relis toi quand t'écris ! Ca fait je sais pas combien de temps que je viens ici et y a toujours phrases qui veulent rien dire. Des fois du rajoute des mots, ou alors t'en oublies, ou alors c'est fautes d'orthographe... Bref, c'est quand même pas compliqué de passer un coup d'Antidote sur le texte où même de se relire !