Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Americans. Saison 4. Episode 9.

13 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Americans

Critiques Séries : The Americans. Saison 4. Episode 9.

The Americans // Saison 4. Episode 9. The Day After.


Encore une fois, The Americans s’implique dans la pop culture américaine de l’époque avec un épisode particulièrement soigné comme « The Day After ». C’est un épisode qui fait une fois de plus évoluer la série et les personnages. Mais cette implication de la pop culture permet également de situer les évènements. Il y a eu quelques évènements en 1983 à la télévision mine de rien. Outre le show de David Copperfield et de la statue de la Liberté, il y a aussi celui de The Day After, une présentation de ABC dramatisant une catastrophe qui pourrait très bien arriver sur le sol américain. Une catastrophe dont les Jennings pourraient devenir les complices si jamais les russes décidaient d’utiliser l’arme atomique contre les américains. J’aime bien la façon dont la série cherche à faire évoluer son histoire car mine de rien, cela fonctionne brillamment. Cet épisode est une occasion de faire évoluer drastiquement les choses. A commencer par la relation entre Phil et Paige. Ces deux là n’ont pas forcément la relation la plus simple mais c’est une relation qui fonctionne très bien malgré tout, en grande partie car Paige avait aussi besoin de ça. Cet épisode avance alors petit à petit, pas à pas afin de nous conduire à l’inéluctable fin que l’on attend depuis le début de la saison. Il y a encore une fois un choix de musique qui fait mouche. Après la séquence « Under Pressure » de David Bowie dans « Clark’s Place », c’est au tour de « Major Tom » de Peter Schilling dans cet épisode.

La séquence est forte et surtout importante dans l’épisode. La musique est quelque chose que j’aime beaucoup dans The Americans car les choix sont toujours faits de façon intelligente afin de capturer le moment. En plus de ça, je vais maintenant réécouter cette chanson que j’aime beaucoup en boucle. Tout en me souvenant de ce que cela implique aussi pour The Americans. La leçon de conduite de Paige est une occasion de venir nous dire qu’elle a beaucoup grandi et qu’elle n’est plus du tout la même. La connexion entre Phil et Paige dans ce genre de moments fait mouche et démontre aussi à quel point The Americans aime ce genre de choses. Au départ, cet épisode est celui de la relation entre Paige et Phil, entre un père et sa fille. C’est très américain dans sa façon d’être fait et dans un sens, ce n’est pas étrange dans le sens où les Jenning sont américains en surface. Et Paige est américaine. Intelligemment, cet épisode permet donc de dérouler tout un tas de jolies scènes familiales, en plus de poursuivre l’évolution de la saison. Paige grandie et c’est quelque chose qui me fascine car justement, The Americans est en train de traiter en une saison quelque chose qui aurait probablement été traité sur plusieurs saisons auparavant. Il y a une urgence qui se ressent dans la série au fil des épisodes et que j’aime beaucoup.

Note : 9.5/10. En bref, The Americans continue de briller.

Commenter cet article