Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Catch. Saison 1. Episode 7.

7 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Catch

Critiques Séries : The Catch. Saison 1. Episode 7.

The Catch // Saison 1. Episode 7. The Ringer.


Construit comme un bon vieux film de cambriolages avec tous ces split-screens et je dois avouer que j’aime beaucoup le résultat. « The Ringer » n’est pourtant pas un excellent épisode, c’est assez classique et construit de façon prévisible mais les personnages sont utilisés de façon intelligente et l’on passe donc un très bon moment. Le cas de la semaine est souvent le maillon faible de The Catch. La plupart des affaires semblent avoir déjà été vu précédemment (notamment dans Scandal) mais ce n’est pas forcément un problème puisque le ton reste différent et que le plus intéressant est presque ailleurs. Les personnages sont importants, les relations qu’ils entretiennent le sont elles aussi, du coup on passe un bon moment en grande partie pour cela. Les twists sont faciles à voir venir et les personnages sont du coup un peu difficile à cerner mais peu importe, The Catch reste simple et c’est justement ce que j’aime chez elle. Elle ne se complexifie pas comme Scandal a pu le faire par le passé et pour finir par ne ressembler à rien du tout. L’affaire de Joey Singh dans cet épisode n’a rien de bien exceptionnel. Le père de Joey, Vincent, engage Alice et Val afin d’enquêter. Et puis nous avons Karen, l’ex femme, qui a orchestré tout un plan afin d’éloigner Joey de Vincent, qui a la garde totale de son fils car il a payé une tonne de témoins afin de témoigner que Karen était une mère dangereuse.

L’idée n’est pas bête et au fond cela fonctionne assez bien. Disons que je ne suis pas du genre à réclamer beaucoup de la part d’un cas comme celui-ci et dans l’ensemble, le ton ultra léger permet d’apprécier beaucoup plus des cas de la semaine que dans Scandal où cette dernière n’a de cesse de faire des aller-retour dramatiques où tout le monde est une terrible victime d’un terrible truc et Olivia est la seule pour les sauver. Non, The Catch n’a pas de ton moralisateur ou dramaturgique. C’est une série légère qui permet de passer à chaque fois un très bon moment. C’est ce qu’il y a de plus étonnant là dedans car je trouve justement The Catch brillante dans sa manière de nous faire tout apprécier sans temps morts. Je pense que The Catch n’est pas faite pour ABC (et les audiences semblent plus ou moins confirmer). Le fait est que The Catch c’est loin des séries anxiogènes que sont Scandal et cie. Elle est loin de ça et propose une analyse d’un univers beaucoup plus simpliste. Avec tout ce que cela peut avoir comme atouts mais aussi comme défauts. Beaucoup des meilleures scènes de cet épisode arrivent dans le cold-open avec Alice et Ben. La relation de ces deux là électrifie toujours un peu The Catch et rend le tout encore plus « catchy » et attachant.

Il y a un vrai sens de la sensualité aussi dans The Catch qui me plaît énormément et change de ce que l’on a pour habitude de voir. Alice et Ben sont des personnages importants et je me demande ce que la découverte de la fin va créer comme problèmes pour Ben mais aussi Alice car cette dernière est une cible à éliminer. Le fait que John Simm soit toujours dans les parages est une excellente nouvelle. Son personnage de Benefactor/Rhys et frère de Margot continue d’apporter de bonnes choses à la série pour le moment. Je suis certain que Margot va devenir différente dans le prochain épisode, surtout dans sa relation avec Ben. Il y a une sorte de triangle amoureux que j’ai hâte de voir évoluer. La jalousie de Margot et sa peur par rapport à Alice pourrait bien nous emmener petit à petit vers une intrigue pour la conclusion de la saison. Bonne nouvelle.

Note : 7/10. En bref, c’est simple comme série et pourtant, c’est passionnant.

Commenter cet article