Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Catch. Saison 1. Episode 8.

13 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Catch

Critiques Séries : The Catch. Saison 1. Episode 8.

The Catch // Saison 1. Episode 8. The Package.


Ben change les règles du jeu à nouveau dans The Catch et dans le fond, je trouve que c’est une excellente idée. La façon dont la série casse le rythme afin de nous embarquer dans une nouvelle direction change de toutes les séries du genre que l’on voit et qui se ressemblent. « The Package » est le dernier épisode avant le double épisode final de la semaine prochain (oui, il n’y a que 10 épisodes cette année) et alors que ABC a pris la décision de renouveler The Catch pour une saison 2 (que j’ai déjà hâte de voir), je trouve que les scénaristes ont su gérer le tout avec brio. Pourtant, cet épisode a parfois un peu de mal à nous conduire à sa conclusion logique, celle de Ben qui finalement se retourne contre ceux avec qui il est depuis le début, par amour. La relation entre Alice et Ben est, il faut bien l’avouer, vraiment attachante. On a toujours envie de voir ces deux là ensemble. La mise en scène, les acteurs, le scénario, tout est fait pour que l’on aime voir ces deux là face à face à l’écran, ou dans un lit, en train de s’embrasser, etc. peu importe. Ce que The Catch a un peu de mal à gérer ce ne sont pas les petites histoires de Ben ou encore la relation qui trône la série, mais plutôt les cas de la semaine dont l’équilibre reste assez différent.

Certains cas sont plus intéressants que d’autres. On va dire que c’est le lot de ce genre de séries avec des cas de la semaine, il y en a toujours des meilleures que d’autre. Quoi qu’il en soit, j’aime bien ce que la série parvient à faire avec ses personnages malgré tout, alors que cette semaine Alice et Val vont venir en aide à une amie de Sophie, Kelsey, qui se retrouve au milieu d’une sale histoire de contrat quand son label refuse de sortir son album qu’elle a enregistré avec le super-producteur Nathan Ashmore. Cette histoire donne l’impression d’être pile poil ce que Empire n’a jamais réussi à faire et dans un sens, ce n’est pas si faux que ça. Du coup, Nathan se trouve être un grand menteur, un méchant, comme beaucoup d’hommes dans la série finalement. Il a filmé des sextapes secrètes de ses artistes sans leur permission comme but marketing. Il lâche la sextape quand il sort l’album, comme ça il s’assure de faire fonctionner un disque. C’est tout de même horrible mais je me demande si au fond The Catch n’est pas restée trop gentillette. Le sujet aurait pu être traité de façon beaucoup plus acerbe. Mais la tendresse que The Catch donne à l’égare de Ben et Alice laisse forcément une impression différente.

Ensuite, nous avons Danny et Sophie. Encore un développement relationnel des personnages de la série. Ce n’est pas mauvais non plus mais ce n’est pas ce que je préfère non plus. Car ce que je préfère c’est tout ce qui tourne autour des histoires de la saison, de la relation de nos deux héros et rien de plus. The Catch est une série simple et elle ne se complique jamais la vie. C’est quelque chose de vraiment singulier dans un monde des séries qui a tendance à complexifier à chaque fois l’humour d’une série pensant que le téléspectateur va revenir s’il ne comprend rien afin de voir de quoi il en ressort. Je pense que The Catch n’est juste pas arrivée au bon moment ou alors n’a pas bénéficié du meilleur des lead-in mais elle est l’une des meilleures nouveautés de ABC cette saison.

Note : 6.5/10. En bref, malgré ses défauts The Catch séduit.

Commenter cet article