Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 4. Episode 14, 15 et 16.

3 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Mindy Project

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 4. Episode 14, 15 et 16.

The Mindy Project // Saison 4. Episodes 14, 15 et 16. Will They Or Won’t They / 2 Fast 2 Serious / So You Think You Can Finance.


Il se passe quelque chose d’étrange avec ces trois épisodes et c’est ce sentiment de descente aux enfers. En effet, « So You Think You Can Finance » est l’un des plus mauvais épisodes de The Mindy Project depuis un bout de temps. Même « Road Trip » dans la première partie de la saison 4 n’était pas aussi mauvais. Au travers de ces trois épisodes, je me suis demandé ce que j’avais envie d’attendre de la série désormais. Après la rupture, après « Will They Or Won’t They », après tout un tas de choses la série tente de recréer des trucs qu’elle a déjà fait par le passé. Notamment une amitié entre Mindy et une jeune femme qui lui correspond. Mais faites revenir Anna Camp bon sang ! Il n’y a qu’elle pour incarner à merveille la meilleure amie de Mindy. Depuis que cette dernière a foutu le camp (le jeu de mots était facile), rien ne va plus dans les relations amicales de Mindy. Ah si, il y a eu Adam Pally mais ce dernier a aussi passé le palier (elle est moins bonne je le conçois) de la série. Tout commence avec « Will They Won’t They ». J’ai pris un peu de retard et je vois que peu de choses ont changé. Cet épisode permet surtout de se remettre dans le bain et surtout de nous balancer dans ce qu’est le nouveau The Mindy Project. Car la série a encore changé, passant de la comédie romantique, de la comédie couple à la comédie dramatique de rupture et de ses conséquences sur la vie de Mindy et Danny, surtout qu’ils ont un enfant ensemble.

Avec le montage du début de l’épisode, The Mindy Project parvient à démontrer de façon intelligente comment la relation entre Danny et Mindy s’est complètement désintégrée. Co-écrit entre Mindy Kaling et Matt Warburton, cet épisode sait très bien s’y prendre dans sa façon de mettre en scène les problèmes de chacun et surtout le deuil qui est en train de se profiler. Alors que la relation entre Mindy et Danny était acquise fût un temps, les scénaristes ont eu la pire idée : la détruire. Si faire passer un sale quart d’heure à un couple vedette n’est pas une mauvaise idée, la façon dont la série gère la rupture est juste catastrophe. Pas dans cet épisode, mais directement dans les deux suivants qui semblent perdre pied à chaque fois que les intrigues tentent d’avancer. C’est comme si The Mindy Project s’était tout d’un coup pris les pieds dans le tapis sans pouvoir se relever. Ce n’est pas facile de jongler avec ce que la série a déjà fait en mieux lors de sa première saison. The Mindy Project tente de revenir à la formule qu’elle a déjà éculée en long et en large et revenir sur ses pas est loin d’être la solution, surtout quand on voit à quel point The Mindy Project a énormément de mal à nous refamiliariser avec tout ça.

On a vécu tellement de choses avec Mindy depuis que forcément, les choses auraient dû être différente. En plus de ça, la façon dont The Mindy Project diabolise le personnage de Danny est un peu difficile à avaler. C’est comme si Mindy Kaling dans son écriture était en train de se venger d’un ex qui lui a fait du mal sans peser les problèmes qu’il y avait aussi peut-être de son côté. Certes, Mindy se pose des questions et ce n’est pas plus mal mais cela manque d’un poil d’ambition et l’ensemble manque cruellement d’efficacité. Heureusement que Mindy Kaling est toujours aussi fun à suivre sous les traits de Mindy. Cette nouvelle indépendance est donc bien utilisée dans le 4.14, pendant que dans les deux suivants, cela part complètement en cacahuète. Je crois bien que la série a énormément de mal à se relancer, à proposer quelque chose de neuf au travers d’épisodes qui savent faire revenir le comique de situation sans abuser de situations déjà explorées. Je sais que ce n’est pas facile de plus ou moins rebooter une série mais je pense que The Mindy Project devrait tenter. surtout quand en parallèle nous avons Tamara. Cette dernière est loin d’être un mauvais atout. Je dirais même qu’elle est pile poil ce dont The Mindy Project avait besoin.

Sauf qu’elle est très mal utilisée. La série s’use rapidement à tenter des tas de choses. Même si « 2 Fast 2 Serious » a des idées et quelques bonnes punchlines par exemple, l’ensemble ne fonctionne pas du tout comme prévu. Il manque un peu de la magie qui fait le ciment de The Mindy Project aujourd’hui et pourquoi je suis attaché à cette comédie. En se perdant donc un peu trop dans sa façon d’explorer les personnages maintenant que Danny et Mindy ne sont plus un mais deux personnages séparés, alors on s’ennuierait presque. J’ai ressenti cela dans « So You Think You Can Finance » qui ne sait jamais sur quel pied danser (et c’est plus ou moins ironique vu la référence qu’il y a dans le titre de l’épisode). C’est banal et The Mindy Project ne retombe jamais sur le bon pied. C’est bête car malgré tout je reste attaché aux personnages mais dans une saison qui avait si bien commencé, l’indépendance trouvée de Mindy n’est pas aussi efficace qu’elle ne l’était probablement sur le papier et c’est bien là l’échec retentissant de cette seconde partie de saison 4 pour le moment. En espérant que les 10 épisodes à venir relève un peu l’ensemble.

Note : 7/10, 4.5/10, 3/10. En bref, trois épisodes pour une descente aux enfers.

Commenter cet article