Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Aquarius. Saison 2. Episodes 1, 2 et 3.

26 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Aquarius

Critiques Séries : Aquarius. Saison 2. Episodes 1, 2 et 3.

Aquarius // Saison 2. Episodes 1, 2 et 3. I’m so Tired.


La première saison d’Aquarius était intéressante mais aussi parfois décevante. De ce fait, je me suis demandé ce qu’ils pouvaient encore avoir à raconter cette année dans 13 nouveaux épisodes. Afin de nous récompenser (ou pas) de notre attente, NBC nous offre un épisode d’1h56 (pas moins !). Il n’en fallait pas moins pour nous remettre dans le bain, d’autant plus qu’un double épisode sans publicité, c’est très rare sur les networks américains. Nous sommes en 1969 et Charles Manson continue d’être le serial-killer notoire que l’on nous a présenté dans la saison précédente. Ils continuent lui et sa petite équipe de tuer pour le plaisir parce que c’est fun tout simplement. Sharon Tate, une jeune actrice enceinte est alors atrocement assassinée par les adeptes de Charles Manson. C’est déjà un bon point de départ pour nous remettre en selle dans l’attente de la suite de la saison. Sharon Tate était nulle autre que la femme de Roman Polanski qui avait joué dans Le Bal des Vampires. C’est le 9 août 1969 précisément que la jeune femme est assassinée dans sa villa de Bel Air à Los Angeles avec quatre autres personnes. Elle est devenue une actrice connue grâce au Bal des Vampires de son mari. Si au départ le meurtre est imputé à des hippies, trois mois plus tard les enquêteurs vont découvrir l’existence de la fameuse Famille, secte menée par Charles Manson.

Voilà la vraie histoire de Sharon Tate et c’est là dessus que Aquarius compte bien démarrer cette saison. Ce n’est qu’une scène d’ouverture assez brève dans le but de nous remettre dans le bain de ce qui se passe et de ce qui va arriver puisque cette introduction n’est qu’un épilogue prologue avant que la série ne plonge 18 mois plus tôt dans le but de nous montrer les pistes que la police est en train de suivre. Pas au sujet de Manson mais d’autres affaires dont certaines sont reliées de très près à la Famille de Manson. Si je trouve que l’idée de faire un épilogue prologue est une astuce usée par les séries, Aquarius en fait presque bon usage dans le sens où quand on s’est un poil informé sur Manson et sur ses actes les plus horribles, on comprend que c’est nécessaire de planter le décor de cette saison de cette façon. John McNamara, le créateur de la série, cherche à nous plonger dans la culture et dans l’époque qui a donné naissance à Manson et sa petite armée de disciplines capables de tuer pour lui. Aquarius le fait plutôt bien d’ailleurs. On voit alors Los Angeles du point de vue d’Hodiak qui, il faut bien l’avouer, constitue déjà un élément traditionnel, un symbole fort du drame policier à Los Angeles. On retrouve alors l’ambiance de James Ellroy ou de films comme L.A. Confidential.

Hodiak est d’ailleurs là où l’on avait laissé le personnage l’an dernier, avec un mariage qui bat de l’aile et un fils engagé, Walt, qui a décidé de déserter le Vietnam après avoir vu des crimes de guerre conduit par les Etats-Unis. Maintenant qu’il est sous arrestation à Los Angeles, Walt est persuadé par Sam que sa meilleure chance de s’en sortir est de balancer toutes les horreurs qu’il a vu et je suppose que l’on parle du massacre de My Lai survenu durant la guerre du Vietnam le 16 mars 1968 par des soldats américains contre plusieurs centaines de civils vietnamiens. J’aime bien Aquarius car c’est un moyen de se plonger dans l’Histoire et d’aller faire de petites recherches en parallèle afin de comprendre chacun des pans de ce qu’elle nous raconte. Si pour le moment la saison réussie a avoir nous attention, j’espère que le reste des épisodes va parvenir à nous donner l’impression que le créateur a appris des erreurs de débutant qu’il a fait dans la première saison. Par ailleurs, j’ai découvert que ce premier épisode est un réalité un mix des 3 premiers épisodes de la saison que NBC a transformé en soirée évènement.

Note : 6/10. En bref, une introduction réussie.

Commenter cet article