Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Devious Maids. Saison 4. Episode 1.

7 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Devious Maids

Critiques Séries : Devious Maids. Saison 4. Episode 1.

Devious Maids // Saison 4. Episode 1. Once More Unto the Bleach.


Devious Maids est la parfaite série estivale. Il y a l’ambiance estivale, des rebondissements et dès qu’elle arrive sur nos écrans, des séries comme Mistresses apparaissent tout d’un coup beaucoup plus fades. Devious Maids continue d’avoir des liens dans la façon de faire avec Desperate Housewives, ce qui dans un sens est une très bonne chose. Accessoirement, cet épisode joue la carte meta avec une apparition d’Eva Longoria jouant son propre rôle, alors qu’elle est sensée incarner une bonne dans une version cinématographique de la série que l’on regarde actuellement. C’est la fiction dans la fiction, avec une grosse référence meta et je dois avouer que c’était assez excellent dans son ensemble. J’ai beaucoup aimé la façon dont Devious Maids tente de se prendre au sérieux, alors que la production de ce film est sensée parler de la montée en puissance du pouvoir latina. Mais Eva Longoria demande alors si au fond toutes doivent être latina, et si ce n’est pas un peu racisme. Au fond, Devious Maids a énormément de second degré, se moquant cruellement d’elle-même afin de créer un moment humoristique très réussi. Ce premier épisode doit aussi introduire tout un tas de choses pour la suite de la saison et c’est ce qui est fait petit à petit.

Nous avons Peri qui meurt à la fin de l’épisode, Spence qui se demande toujours ce qui s’est passé durant les années qu’il a oublié, Zoila est sans son mari, sans son boulot et sans son bébé. J’aime bien de ce fait la relation entre Genevieve et Zoila, qui prend d’autant plus son sens ici. Il y a quelque chose de très fun finalement dans ce premier épisode qui nous sort pas de ce que Devious Maids a pour habitude de délivrer et qui en plus de ça trouve le moyen de nous amuser, de rester léger avec ses mystères. Les mystères de cette année sont encore très simplistes et l’on sent qu’au fond Devious Maids ne cherche pas à aller bien loin avec tous ces personnages. Ce n’est pas ce que je recherche non plus dans le sens où au fond Devious Maids est surtout là pour son rôle de divertissement s’inspirant des soaps que l’on connait (Desperate Housewives) tout en prenant certains éléments de telenovela histoire de coller encore plus à la référence latino qu’il y a derrière cette série. Au fond, si cette introduction a ses défauts, elle n’en reste pas moins agréable. C’est classique avec ce qu’il faut de folie et de références pour que l’on ait envie de poursuivre cette belle aventure. J’espère juste que ce ne sera pas la saison de trop.

Note : 6/10. En bref, retour bien sympathique pour nos bonnes préférées.

Commenter cet article