Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Flat TV. Saison 1. Pilot (UK).

3 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Flat TV

Critiques Séries : Flat TV. Saison 1. Pilot (UK).

Flat TV // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Naz Osmanoglu (Drunk History UK) et Tom Rosenthal reviennent deux ans après le pilote de Flat TV avec cette toute nouvelle comédie de BBC Three. Maintenant que la chaîne est passée du cathodique au service VOD, elle peut nous proposer des tas de nouvelles choses et dans un sens, Flat TV est presque l’une des comédies les plus originales de ces dernières années pour nos amis britanniques. Le pilote avait été présenté dans le fameux BBC Comedy Feeds, cette série de pilotes présentés et qui pouvaient par la suite donner lieu à une série. C’est le cas de Flat TV et pour le coup, j’ai beaucoup aimé l’idée. Cela fonctionne même assez bien sur certaines parodies que l’on reconnaît très facilement si l’on a déjà un peu suivi la télévision britannique. Bon, il y a aussi des trucs un peu plus connus comme Big Brother UK par exemple dont la série se moque. Les deux créateurs qui sont aussi les deux héros de Flat TV avaient au départ créé une web-série appelée Flat News qui se moquait déjà des chaînes de télévision d’info en continu. Cela a séduit BBC qui leur avait alors permis de faire un pilote de leurs parodies. C’est assez inspiré dans sa globalité avec tout un tas de références meta bien trouvées. Les références sont intéressantes même si je ne les comprend pas forcément toutes (en effet, je ne connais pas toutes les émissions).

Deux colocataires excentriques et losers tentent d’échapper au monde adulte en ré-imaginant leur vie de tous les jours dans leur appartement au travers d’une série de parodies d’émissions populaires.

Dans ses références, Flat TV utilise un peu tout et c’est justement la variété des émissions parodiées qui fait le succès de cette comédie. Au delà des conneries que Flat TV nous raconte tout au long de ce premier épisode, il y a aussi la relation entre nos deux colocataires qui est elle aussi passionnée. On sent que les deux acteurs et créateurs ont créés cette série en fonction de leurs envies et des points qu’ils ont en commun. Cela permet de donner une vraie alchimie entre les deux héros qui n’était pas forcément facile à créer au premier abord. Avec des parodies de Sherlock, de Big Brother, de Location Location Location, tout est fait pour créer un brin d’humour à sa façon. Ce qui aurait rapidement pu devenir une sale comédie s’est avéré être beaucoup plus original que prévu. Flat TV n’en fait pas pour autant des tonnes et se contente de garder la simplicité les deux héros ce qui est une bonne chose. CSI : Bedroom en ajoute une petite dose supplémentaire avec une histoire aussi farfelue que complètement barrée. On sent que les deux sont fans de la télévision et de ce qu’elle a à offrir, ce qui délivre forcément derrière tout un tas de belles choses. Je pense que je serais présent pour les prochains épisodes s’ils ont aussi funs (et puis un clin d’oeil de Bear Grylls ne fait pas de mal).

Note : 7/10. En bref, c’est barré et simple à la fois. Une jolie petite réussite britannique.

Commenter cet article