Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mistresses (US). Saison 4. Episode 1.

1 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Mistresses

Critiques Séries : Mistresses (US). Saison 4. Episode 1.

Mistresses (US) // Saison 4. Episode 1. The New Girls.


Notre petite série estivale est de retour et ABC ne compte pas forcément en faire un plus grand évènement. Alors que Mistresses entre en saison 4, la série continue de manquer un peu de passion ce qui est problématique dans une série sensée nous intéresser à chacun de ses personnages avec une certaine ferveur. Du coup, après le départ de Jennifer Esposito (qui était l’un des plus grands atouts de Mistresses l’an dernier), la série continue de perdre des têtes. En effet, après 2 saisons, elle avait déjà perdue Alyssa Milano. Ce qui est dommage avec Mistresses c’est que la série ne semble pas forcément s’engager dans la direction d’un soap à proprement parler mais d’une série ultra légère sur l’amitié entre femmes et ce que cela peut créer comme histoire dans les relations qu’elles entretiennent avec les hommes. Mistresses a ses moments bien entendu, on se souvient même de Joss à la fin de la saison précédente se retrouvant face à Wilson Corvo, travesti en Calista. Plutôt que nous faire attendre une saison pour un twist aussi fou que celui-ci, alors je pense que Mistresses devrait nous délivrer ce genre de choses beaucoup plus souvent. Mais ce premier épisode est parfois un peu décevant.

Avec un saut dans le temps d’une bonne année, Wilson est en prison pour le meurtre du mari de Calista, Joss ne veut pas accepter qu’elle est victime d’un stress post-traumatique, Karen est maintenant une écrivaine à succès qui va très rapidement sortir avec le nouveau garçon (incarné par Jerry O’Connell - et la présence de ce dernier veut sûrement dire que la saison 4 de Mistresses sera la dernière tant l’acteur est un porte poisse -), April et Marc vivent ensemble et finalement tout ça est à peine plus intéressant que la vie de tous les jours de beaucoup de gens. Si l’amitié de Karen, Joss et April est l’un des traits de caractère de Mistresses, la série n’en fait pas forcément le meilleur des usages non plus. L’alchimie est quelque chose de très compliqué et sans Savi, je dirais que la série a perdu quelque chose. Pourtant, les intrigues de Savi faisait partie des pires de la série. L’arrivée de Calista l’an dernier était une bouffée d’air frais bienvenue qui changeait un peu de tout ce que Mistresses nous avait offert. Mais derrière tout cela, Mistresses manque donc d’un peu de cette alchimie féminine qu’il doit avoir derrière des amies. Comme dans Desperate Housewives, Sex & the City et bien d’autres encore avant elle.

Je pense qu’actuellement, le meilleur exemple de série mettant en scène des femmes qui passent du temps ensemble c’est Girlfriends’ Guide to Divorce. Les personnages masculins sont à côté de ça très différents. Marc est d’un ennui mortel, O’Connell ne va pas vraiment sortir la série de la panade tant je trouve le tout assez problématique sans compter que finalement Harry est donc maintenant le seul personnage qui vaut la peine chez les hommes de Mistresses.

Note : 4.5/10. En bref, Mistresses reste donc la série sexy et intrigante qui oublie le sexe et l’intrigue à la porte d’entrée.

Commenter cet article