Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Outcast. Saison 1. Episode 3.

26 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Outcast

Critiques Séries : Outcast. Saison 1. Episode 3.

Outcast // Saison 1. Episode 3. All Alone Now.


Le début de saison d’une série du genre de Outcast (et donc de l’ambition qui avec avec) est toujours complexe. Du coup, la série se retrouve un peu sous l’eau dans cet épisode avec son format démon de la semaine. Outcast a pris le risque d’équilibrer les épisodes de la semaine avec quelque chose de beaucoup plus feuilletonnant qui prend son temps. Pour chacun des moments les plus viscéraux des deux premiers épisodes, il y a beaucoup plus de choses qui prendront sens uniquement quand l’on saura tout de la vie de Kyle Barnes, et de l’espace surnaturel que Rome occupe. Ces deux premiers épisodes réussissent donc en grande partie grâce à l’équilibre trouvé entre tout ce que la série raconte. Ces épisodes révèlent donc suffisamment du mystère de la saison autour de Barnes et Rome tout en racontant d’autres histoires en parallèle. C’est aussi pour cela que j’aime bien Outcast, dans sa façon de mettre une vraie forme d’équilibre là dedans qui se trouve être assez intelligente. C’est toujours difficile de garder en tête le feuilletonnant et quelque chose de plus épisodique. Cela veut dire que le centre névralgique de la narration change d’un épisode à l’autre tout en conservant en parallèle l’histoire de Kyle Barnes. Dans ce sens, chacun des épisodes de la saison pourrait être affubler du fameux démon de la semaine et c’est justement l’un des problèmes de « All Alone Now ».

Le Révérend Anderson et Kyle Barnes vont dans une prison dans le but d’exorciser un démon qu’il y a dans le corps d’un ancien flic qui est parti en sucette tout d’un coup seul en tuant la femme de son partenaire. Le problème le plus important avec la structure du démon de la semaine (et c’est le cas pour beaucoup de séries procédurales) c’est qu’il n’y a pas d’informations qui viennent réellement appuyer l’intrigue de l’épisode. Tout est plutôt balancé dans le cold-open et c’est à nous de décortiquer ou même d’imaginer certaines choses. Dans une série à l’univers aussi riche que celui d’Outcast, je dois avouer que c’est une légère décevant. Tout cela se fait alors dans une scène d’ouverture toujours choquante et dérangeante. Oui, la scène d’ouverture est très efficace. Mine de rien, Outcast sait très bien créer des séquences anthologiques de ce genre là et nous intriguer avec ce qu’elle a réellement à raconter. Mais « All Alone Now » ne fait pas grand chose pour plonger un peu plus dans ce qui arrive à Kyle Barnes et pourquoi ils sont plongés dans une sorte de truc surnaturel. Les moments forts de la série souffrent donc à cause de ça. Quand Barnes et Anderson sont appelés pour la prison afin de découvrir ce qui est arrivé à Blake Morrow, il y a le potentiel de dire un peu plus sur la mythologie de la série.

Ou en tout cas de nous plonger un peu plus dans la personnalité de Barnes et Anderson mais non, Outcast ne fait rien de tout ça et c’est justement ce qu’il y a de plus problématique. Heureusement pour nous, la dynamique personnage continue d’être l’un des éléments les plus intéressants de Outcast. La relation entre Anderson et Barnes s’avère réellement efficace et donne le ton tout au long de l’épisode. Mais l’épisode botte en touche à cause du fait qu’il touche plus ou moins les mêmes trucs que des épisodes précédents. C’est dommage car je suis persuadé que Outcast pourrait faire beaucoup mieux et beaucoup plus.

Note : 5.5/10. En bref, un brin décevant pour un épisode qui aurait pu en dire plus sur la mythologie et faire des choses réellement intéressantes dans ce sens là.

Commenter cet article