Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Carmichael Show. Saison 2. BILAN.

4 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Carmichael Show

Critiques Séries : The Carmichael Show. Saison 2. BILAN.

The Carmichael Show // Saison 2. 13 épisodes.
BILAN


La première saison de The Carmichael Show a été plus ou moins un succès pour NBC mais surtout inattendu. Renouvelée pour une saison 2, la série a eu les honneurs de la mi saison plutôt que de se retrouver coincée en été. La série continue donc d’être une sorte de revival de comédies afro-américaines qui est révolue avec des dialogues modernes et parfois même efficaces. Globalement, la série reste identique à ce qu’elle a toujours été depuis le début, ce qui est une bonne chose sans pour autant être brillant non plus. Il n’y a rien de neuf au fond dans The Carmichael Show. C’est de la comédie familiale sympathique, bien écrite, mais qui ne brille pas nécessairement. Le monde des comédies en multi-cam est assez souvent plein de médiocrité et il semblerait qu’il n’y ait pas de porte de sortie pour ce genre de comédies tant que les single-cam règneront. The Carmichael Show est l’exemple parfait de la série qui ne devait pas fonctionner. C’était fait sans qu’il n’y ait vraiment de foi derrière, comme si la série pensait de toute façon qu’elle n’allait pas connaître de saison 2 (et encore moins de saison 3, ce que NBC a annoncé récemment). Aucune communication n’avait même été mise derrière.

Je pense que le « succès » de The Carmichael Show, est presque une leçon que l’industrie de la télévision a appris avec Empire. Il semble donc que quand on a une série sur quelque chose, avec un casting qui représente une partie des Etats-Unis alors des gens regardent. Maintenant que The Carmichael Show est installée, la série ne tente plus autant de choses que dans la première saison. Notamment le pilote et ses idées politiques. Cela reste sympathique, grandement aidé par des scénaristes qui tentent de faire d’autres choses et un casting qui a envie de montrer le meilleur de lui-même. Les multi-cam reposent énormément sur la capacité du casting à montrer ce dont ils sont capables d’un point de vue comique. Par chance, Rowan Blanchard et Sabrina Carpenter sont parfaite dans leur capacité à accentuer toutes les lignes que les scénaristes ont bien voulu leur donner, tout cela grâce à un casting qui sait être drôle dans ses expressions et sa façon de les exprimer. Heureusement par exemple que le dernier épisode de la saison boucle la boucle avec le pilote. On parle alors politique, en jugeant les candidats à la Présidence. J’ai trouvé l’idée bonne et bien utilisée. Ce dernier épisode est d’ailleurs l’un des meilleurs de la saison.

En créant un débat sur les candidats parmi les membres de la famille Carmichael, The Carmichael Show sort un poil du lot. On a besoin de plus de comédies comme The Carmichael Show, et c’est une bonne nouvelle que cela fonctionne plus ou moins bien. Jerrod Carmichael et les scénaristes de la série restent donc très attachés à ce qui fonctionne, le casting aussi, tout le monde reste donc attaché à ce qui fonctionne et je pense que c’est une bonne nouvelle. La saison 2 reste dans la lignée de la précédente, sans nécessairement briller non plus. Mais je ne pense pas que le but de The Carmichael Show était de surprendre. Elle parvient cependant à mettre en avant les conversations mettant le plus mal à l’aise que l’on ait pu voir à la télévision depuis des années. Le créateur illustre alors à merveille comment les différences d’opinion peut jouer sur les liens qu’il y a dans une famille. The Carmichael Show n’hésite pas à créer des débats parfois un peu stérile, surtout dans le but de nous faire rire. Mais The Carmichael Show n’a pas peur non plus de dire ce qu’elle pense sur le monde. Je crois parfois que cette comédie ressemble un peu à ce qu’incarnait Seinfeld fût un temps. En effet, l’humour de Carmichael est parfois est de trouver ce qu’il y a de drôle dans notre propre narcissisme ou bien le sien.

Au travers d’une comédie à l’enrobage qui ne paye pas de mine et qui reste assez simpliste, The Carmichael Show est drôle et sait être une comédie audacieuse dès qu’elle ne veut bien. Au fond, l’humour ne m’a pas toujours séduit pour autant, mais je crois que ce n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus important. Car les conversations mises en scène là dedans sortent vraiment du lot. Je serais là pour la saison 3 comme je l’ai été pour la saison 2, encore plus si NBC laisse la série faire ce qu’elle veut avec les sujets qu’elle veut.

Note : 6/10. En bref, c’est simple, pas toujours brillant mais tout le monde fait de son mieux et cela se ressent. De plus, The Carmichael Show ose parfois dans ses dialogues des sujets à controverse avec beaucoup d’intelligence.

Commenter cet article