Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Last Ship. Saison 3. Episodes 1 et 2.

26 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Last Ship

Critiques Séries : The Last Ship. Saison 3. Episodes 1 et 2.

The Last Ship // Saison 3. Episodes 1 et 2. The Scott Effect / An Unexpected Threat.


Après deux saisons, The Last Ship continue sa petite histoire. Basée sur le roman de William Brinkley datant de 1988, la série n’a pas peur de lancer cette saison avec de l’action aussi intense qu’émotionnelle. Derrière l’action, l’histoire s’avère assez médiocre. Non pas que The Last Ship ne reste pas un divertissement sympathique mais cela manque un peu d’intérêt par moment. En cassant la mécanique des deux premières saisons, la série avait enfin le potentiel d’aller de l’avant et donc de faire des tas de choses différentes. Si l’idée qu’il y a derrière reste très statique, l’histoire n’évolue donc pas réellement. Certes en surface nous avons une nouvelle configuration, le retour presque à la normale pour tout le monde sur le sol américain, mais d’un autre côté les personnages stagnent dans leur vie et le combat s’avère assez similaire. La mort de Rachel Scott est quelque chose d’important que la série aurait dû peut-être un peu mieux utiliser. Certes, cela a des conséquences sur Tom mais malgré tout il manque un petit truc. Celle qui a créé un vaccin contre le virus dans la saison 2 est morte dans le dernier épisode. Son boulot doit maintenant être pris avec soin et respecté. Le message encore une fois ultra patriotique et très américain « bon sentiment » manque de fluidité.

Le souci c’est que la série semble faire encore et encore les mêmes choses et c’est sacrément dommage. Tom a pour détermination de sauver l’humanité de ce virus, ou en tout cas protéger aussi la population de ceux qui veulent utiliser le virus à leur avantage. L’histoire reste complexe mine de rien car The Last Ship n’est pas totalement réussie à mon goût. Elle s’égare par moment dans la grandiloquence en voulant des dialogues qui en font des caisses alors que des moments plus intimistes et touchants pourraient nous permettre de nous attacher un peu mieux à ce qu’elle nous raconte. Fort heureusement pour nous, ces deux épisodes sont rythmés de révélation (notamment avec la Chine), et installent un climat propice à une saison pleine d’action. The Last Ship perd cependant une partie de ce qui faisait aussi son originalité, celle de se dérouler sur mer. Certes le poste n’est pas complètement oublié mais disons que la série semble désormais réellement évoluer dans la direction finale, celle de la conclusion de son histoire où l’humanité est sauvée une bonne fois pour toute. Le Présent chinois Peng Wu par exemple n’est pas le meilleur personnage de l’histoire de The Last Ship. On sent que la série orchestre ici un artifice pour nous donner de nouvelles menaces.

Certes, cela a de la logique et ce n’est pas totalement raté mais l’introduction ne se fait pas de la façon la plus subtile qu’il soit, ce qui a tendance à me déplaire royalement. Tom est devenu l’un des héros les plus importants dans ce season premiere en confrontant Peng avec le fait que le vaccin n’a pas été livré à la population chinoise et en Asie pour le moment. Le Président chinois demande alors aux Etats-Unis pourquoi ils aident des ennemis. C’est là que le sujet va un peu trop loin à mon goût et que The Last Ship créée des ennemis un peu trop facilement. Le but est de sauver l’humanité, peu importe s’il y a des ennemis ou non. Ce qui aurait été intéressant cependant c’est que les chinois voient tout cela comme une façon pour les américains d’être les sauveurs de tout le monde et qu’eux n’aient pas leur part de gâteau là dedans. Sauf que c’est bien loin d’être ce que The Last Ship tente de faire. L’Asie est donc l’ennemi de la saison et dans un sens je ne suis pas contre. Cela pourrait changer un peu des terribles russes que l’on a déjà vu en saison 1 et que l’on a l’impression de toujours voir de partout aux Etats-Unis depuis la Guerre Froide. L’introduction de nouveaux personnages mystérieux pour certains créé des enjeux supplémentaires mais je pense que The Last Ship pourrait faire un peu plus.

Note : 4.5/10 et 5.5/10. En bref, The Last Ship revient sans faire grande vague malgré des idées.

Commenter cet article