Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Last Tycoon. Saison 1. Pilot.

23 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Last Tycoon

Critiques Séries : The Last Tycoon. Saison 1. Pilot.

The Last Tycoon // Saison 1. Episode 1. Pilot.


The Last Tycoon est surtout le dernier roman inachevé de F. Scott Fitzgerald, laissant forcément un peu de liberté dans l’adaptation de celui-ci. C’est Amazon qui, après l’abandon du projet par HBO, a voulu tenter l’expérience. Billy Ray (Capitaine Phillips, Hunger Games) n’en est pas à sa première adaptation de roman et connaît donc la marche à suivre. Cependant, The Last Tycoon est un raté. Rien ne semble fonctionner comme prévu et tout est finalement décevant. Pourtant avec Matt Bomer (White Collar), Kelsey Grammer (Boss) et Rosemarie DeWitt au casting, la série ne fonctionne pas vraiment comme prévu. Et c’est justement là que les choses ne vont pas car il aurait été intelligent de faire un récit qui fonctionne. D’un point de vue visuel, Billy Ray a fait quelque chose de très joli. Les décors sont magnifiques et il y a un vrai sens du détail qui se ressent du début à la fin de ce premier épisode. Tout cela permet au pilote de réellement bien fonctionner comme il se doit. Mais malgré un soin apporté au visuel, la série n’en reste pas moins un peu vide. En effet, les dialogues sont un brin médiocres et la série ne parvient malheureusement pas à faire grand chose de neuf de ce point de vue là. On se retrouve alors avec un casting sous exploité dans une histoire congestionnée.

L’ascention de Monroe Stahr, magnat d'Hollywood.

Car oui, tout est un brin coincé dans son écrin, comme si The Last Tycoon ne demandait qu’à éclore mais ne parvenait pas à le faire. Certaines séquences, proche du moment psychédéliques, donnent l’impression d’être dans un mélodrame de seconde zone comme on en voir pousser des tas directement en DVD. Billy Ray injecte donc de jolies émotions dans son pilote, ici et là, afin de tenter d’attendrir un spectateur qui a du mal à rentrer dedans. Je n’ai pas vraiment réussi à me satisfaire de ce premier épisode car le scénario manque de punch. On aurait pu espérer mieux de certains face à face entre Matt Bomer et Kelsey Grammer mais finalement ces deux là ne s’écharpent pas tant que ça et la série ne fait rien de vraiment neuf dans le genre. Au contraire, on a l’impression de se retrouver encore et encore avec les mêmes moments répétés à n’en plus pouvoir. Amazon nous a habitué à tellement mieux parmi ses pilotes (et je n’ai pas encore vu le second proposé, The Interestings). Parfois, une telle série ne doit pas passer la poliche et prendre un peu moins de pincettes pour éviter de devenir trop lisse. Malheureusement, c’est ce qui se passe avec The Last Tycoon et je ne suis pas sûr de revenir en voir plus si jamais Amazon décidait d’en commander encore plus.

Note : 4/10. En bref, tout est beau mais tout est fade.

Commenter cet article