Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Originals. Saison 3. Episodes 21 et 22.

10 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Originals

Critiques Séries : The Originals. Saison 3. Episodes 21 et 22.

The Originals // Saison 3. Episodes 21 et 22. Give ‘Em Hell Kid / The Bloody Crown.
SEASON FINALE


The Originals ne reviendra probablement pas avant la mi saison l’année prochaine et avec la disparition de plusieurs personnages (Cami, Davina, etc.), cette saison a fait le ménage sûrement dans un souci de renouvellement et de réduction budgétaire. Mais l’une des réussites de ces deux derniers épisodes, c’est la façon dont disparait encore d’autres personnages, un lieu emblématique et comment revient sur le devant de la scène Marcel tout en permettant à Claire Holt de faire son grand retour. Bien que je n’ai pas spécialement aimé la façon dont la saison a évolué, je dois avouer qu’elle a su s’achever sur un épisode suffisamment intéressant et fort. « The Bloody Cown » est l’occasion de donner à Klaus ce qu’il méritait depuis un bout de temps : un procès. Même Rebekah qui fait son grand retour et sensée prendre la défense de son frère dans un premier temps va devoir se ranger du côté de Marcel. Marcel était lors de la première saison sensé être l’un des méchants de The Originals et puis finalement la série a changé d’idée et s’est donc retrouvée à faire des tas de trucs complètement différents. Confronter Klaus à tous les gens qu’il a transformé en vampire pour le fun et tout ce qu’il a fait de terrible derrière, c’est une bonne façon de nous donner un dernier épisode de saison. Mais cela aurait très bien pu faire office de fin de série aussi par la même occasion.

Marcel a beau penser qu’il est en charge de ce qui se passe, ce qu’il ne sait probablement pas c’est ce qu’il a réveillé chez Vincent dans sa croisade anti-Mikaelson. Et c’est là que The Originals fonctionne plutôt bien. La scène finale était parfaite et donne envie de voir la suite. Mais c’est justement ça qui me dérange avec cette fin de saison finalement, c’est le fait que l’on a passé 20 épisodes à s’ennuyer et à se poser des tas de questions sur la capacité de The Originals à réellement se renouveler. Puis dans les deux derniers épisodes elle offre tout ce pourquoi elle a été créée : une évolution de la mythologie autour des Originaux, de nouveaux enjeux, de l’émotion avec la disparition de Cami, et bien d’autres choses. Au départ, la menace de la saison était différente mais après les deux épisodes précédents, il était sûr et certain que la fin ne pouvait être que totalement différente. Il manque vraiment d’intérêt de la part des scénaristes pour nous impliquer un peu mieux dans ce qu’ils veulent nous raconter. La fin de « Give ‘Em Hell Kid » suffisait à conclure une saison, le dernier épisode part d’ailleurs plus ou moins dans une direction différente (même si cela reste dans la continuité de l’histoire de la série).

Du coup, The Originals tente ici de nous offrir une conclusion sur tout un tas d’intrigues lancées durant la saison avec plus ou moins d’efficacité. Si j’ai apprécié certaines choses, d’autres n’étaient pas vraiment à la hauteur de mes attentes. Il y a toujours un subtile mélange dans ces deux épisodes, ce qui permet de réellement voir les choses un peu autrement. Mais The Originals brûle encore trop rapidement certaines cartes qu’elle aurait pu garder encore quelques temps avant de tout révéler. Le problème de The Originals a toujours été ça, de mal gérer la façon dont elle jongle entre les intrigues. J’espère sincèrement que The Originals va muscler ses personnages et que Claire Holt va rester un petit moment dans la prochaine saison. 13 épisodes ce serait d’ailleurs largement suffisant, d’autant plus que cela permettrait de supprimer une partie des épisodes ennuyeux qu’il y a toujours au milieu de la saison.

Note : 7/10. En bref, belle et bonne fin pour une saison qui partait en sucette.

Commenter cet article