Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Veep. Saison 5. Episodes 6 et 7.

28 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Veep

Critiques Séries : Veep. Saison 5. Episodes 6 et 7.

Veep // Saison 5. Episodes 6 et 7. C**tgate / Congressional Ball.


HBO a acheté une page entière dans un quotidien du New Hampshire, pour de vrai, pour John Ryan. Bien entendu ce dernier n’existe pas réellement mais l’idée farfelue est bonne et c’est un coup de com bienvenu pour Veep. Après un épisode de « Thanksgiving » légèrement décevant, ces deux nouveaux épisodes représentent à merveille pourquoi j’aime cette comédie et pourquoi elle mérite amplement son renouvellement pour une saison 6. Dans « C**tgate », la série continue de parler de diverses crises que vivent les personnages afin d’en faire des éléments comiques. Si dans l’épisode précédent, Veep introduisait la possibilité que John Ryan devienne candidat à une place au Congrès américain, et cela commence à payer. La série ne cherche pas à change le personnage de John et l’utilise donc de façon intelligente afin de le mettre dans cette nouvelle situation tout en gardant ce qui fait qu’il est lui. Jonah n’est pas préparé, hors de sa zone de confort, mais c’est justement ce qui fait la force de cette intrigue. C’est un échec né mais un peu comme la campagne de Selina l’an dernier finalement. Cette série est bourrée de personnages complètement tarés mais c’est aussi ce qui fait la force de la série. Le retour de Bill Ericsson permet de faire monter la mayonnaise un peu plus et de créer aussi par la même occasion des enjeux autour d’une histoire qui reste assez simple dans le fond.

L’histoire de Jonah prend donc une certaine place dans cet épisode qui casse presque la dynamique que Veep abordait il y a encore quelques temps. C’est une très bonne chose, cela permet d’éviter de nous ennuyer à faire encore et encore les mêmes choses dans les mêmes lieux avec les mêmes personnalités. La réussite est là. Accessoirement, Selina passe l’épisode à débattre si elle doit faire le bon choix pour les mauvaises raisons ou bien le mauvais choix pour des raisons beaucoup plus égoïstes. C’est toujours fun de voir Selina passer du temps à se demander si elle fait les bons choix tout en pensant à elle-même. Car elle est faite comme ça et c’est aussi pour cela qu’on l’aime autant. « Congressional Ball » est tout aussi réussi. Cet épisode fait partie de ces épisodes mettant en scène des galas et dîners importants comme « Helsinki » dans la saison 2 ou « East Wing » dans la saison dernière. L’épisode utilise son évènement principal à son avantage, tout cela permettant de confronter Selina à Tom. Selina est en pleine campagne à D.C. et cet épisode est une occasion de démontrer à quel point toute cette histoire est importante pour elle. Le tout reste là pour sécuriser sa place. Selina en a besoin. La confrontation entre Selina et Tom est le meilleur moment de l’épisode, celui qui parvient à nous donner envie d’aller encore plus loin.

La série va de l’avant et nous évite donc d’attendre un ou deux épisodes de plus avant la révélation. En tentant d’utiliser la popularité de Tom au Sénat à son avantage, ce dernier semble chercher à voler la place de Selina. Tout cela va se terminer en scène de sexe à laquelle Gary va assister circonspect. D’ailleurs, le moment où Gary entre dans la pièce est excellent, un grand moment d’humour. Julia Louis-Dreyfus et Hugh Laurie vont très bien ensemble dans cet épisode et c’est un travail qui est fait depuis la saison dernière, démontrant que Veep a du temps à consacrer aux personnages et à leur évolution. Tom reprend donc une place importante dans l’histoire de Veep ce qui n’est pas plus mal. J’aime bien la façon dont tout cela évolue de façon intelligente. Tony Hale de son côté a lui aussi un très bon épisode. Gary n’est pas l’un de mes personnages préférés pour rien. A côté de ça, dans le New Hampshire, Dan est déjà leurré par Bill Ericsson qui démontre être le salopard qu’il devait être alors qu’il ressort une sale vidéo qui risque pas vraiment d’aider à Jonah. Mais tout cela est le lot des personnages dans Veep. Finalement, la saison continue d’être l’une des plus passionnantes de toutes. Forte en moments, riche en humour. En somme, Veep incarne cette année tout ce que j’aime chez elle. Comme quoi, le changement de main à la tête de la série n’a pas été une mauvaise chose.

Note : 8.5/10. En bref, humour et intrigue toujours au rendez-vous.

Commenter cet article