Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wayward Pines. Saison 2. Episode 3.

10 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Wayward Pines

Critiques Séries : Wayward Pines. Saison 2. Episode 3.

Wayward Pines // Saison 2. Episode 3. Once Upon a Time in Wayward Pines.


Le retour de Melissa Leo dans Wayward Pines se fait au travers d’un épisode étrange et à la morale assez ambiguë. Le retrait des Abies donne aux personnages l’occasion de respirer un peu, mais surtout, cela donne aussi une occasion à Wayward Pines de réintroduire l’un des personnages les plus iconiques de la première saison : Pam Pilcher incarnée par Melissa Leo. Cet épisode sert clairement de pont entre la saison précédente et celle-ci, une façon de démontrer que les téléspectateurs ne sont pas les seuls à se poser des questions. En ramenant le personnage dans la série, cela nous permet de voir d’autres choses du point de vue de Jason et de ses followers. Cet épisode est aussi une occasion de donner de plus amples informations sur Jason, sur la façon dont ce dernier a été élevé, éduqué pour devenir un leader à Wayward Pines, comment il a appris à connaître chacun des membres de cette ville (éveillés ou non). Même si le retour de Pam dans la série sert surtout de souvenir meta, démontrant aussi à quel point Wayward Pines est devenue beaucoup moins fun à suivre cette année, il est important pour développer un peu l’histoire qu’il y a derrière certains personnages et en l’occurence ici Jason.

On apprend de Jason qu’il était au départ un bébé qui a grandi au fil des années sous la houlette d’autres au fil des générations. Son face à face avec Megan par exemple était excellent, volant une fiole de grippe afin de se l’injecter dans le but de tuer les restes de la race humaine qu’il y a dans Wayward Pines. C’est sa version du meurtre-suicide et c’est plutôt intéressant mine de rien. Elle ne veut pas que le lieu qu’elle aime souffre encore plus qu’il ne souffre actuellement. La morale qu’il y a derrière tout ça est un peu étrange car Wayward Pines n’arrive pas forcément à tout très bien justifier. En tout cas, de mon point de vue ce n’est pas ce que la série a fait de plus intelligent. Si la morale est ambiguë, c’est en grande partie car Wayward Pines tente ici de boucher les trous autour du passé de Jason et des choix qui l’ont conduit à devenir le dictateur qui règne sur Wayward Pines aujourd’hui. Cependant, Wayward Pines n’a pas suffisamment de temps pour faire quoi que ce soit aux moments les plus importants. Ce n’est pas suffisant, on a besoin de connaître un peu mieux Jason pour mieux l’intégrer dans cette histoire. Theo Yedlin de son côté tenter de faire au mieux avec le peu qu’il a entre les mains. Il cherche des réponses, comme son prédécesseur avant lui, sauf que le résultat n’est pas aussi intéressant.

Le problème est que les intrigues semblent un peu trop subir l’après-coup de la saison 1 et ce n’est clairement pas besoin d’être aussi fort et bon que la première saison. Car la première saison était une telle surprise, brillante. Fort heureusement tout de même que Wayward Pines trouve une façon bien à elle de se renouveler et de proposer des choses légèrement différentes.

Note : 4.5/10. En bref, malgré une bonne idée, l’épisode souffre d’un manque cruel de surprises au milieu de son envie de rester dans le passé et d’évoluer en même temps.

Commenter cet article