Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 33 - Broad City (Saison 3)

19 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2015-2016

[CLASSEMENT] - 33 - Broad City (Saison 3)

Ce que j’admire le plus avec Broad City c’est la capacité de cette saison à proposer des choses farfelues tout en restant très réaliste. Disons que la série parle de sujets de la vie quotidienne avec son propre ton, sa propre vision des choses qui est elle plus originale que l’on ne pourrait probablement l’imaginer. La saison 3 brille, plus que la saison 2, simplement en restant singulière et innovante dans sa façon de parler d’aujourd’hui, du monde qui nous entoure. La série sait choisir les scénarios qui vont fonctionner et qui vous permettent de mettre en scène l’ingéniosité de la série de façon intelligente. Notre duo d’héroïne n’a de cesse de nous faire des propositions, surtout comiques certes mais aussi un brin plus dramatiques (notamment le dernier épisode qui démontre à quel point Broad City est capable de jouer sur tous les registres possibles et imaginables). Rien que voir Abbi imiter Ilana est le genre de choses que l’on ne peut voir que dans Broad City, ou en tout cas dans cette satire de la vie new-yorkaise. Cette année, la série a voulu devenir un peu plus dramatique, ce qui dans un sens est une bonne chose qui a permis de voir les choses autrement. L’intelligence et la magnificence des deux premières saisons de Broad City aurait dû être difficile à soutenir et pourtant, la série sait très bien s’y prendre.

Elle choisit cette année un terrain qu’elle n’avait pas encore exploité, ou en tout cas pas autant. La capacité de la série de se fondre dans aucun moule me plaît car à chaque nouvel épisode on a l’impression de vivre une aventure complètement différente. C’est à la fois un soap, une comédie romantique, une satire sociale de la vie à New York, une série féministe qui porte haut et fort les couleurs de la femme, etc. En soit, l’humour de Broad City est donc complètement différent des autres comédies. De plus, Ilana et Abbi grandissent et c’est une saison qui veut le démontrer à sa façon. La saison est une combinaison de ce qui a toujours fonctionné dans la série avec une nouvelle vision des choses, car la vie change et les gens ne restent pas les mêmes au fil des années. Sous la surface se cache donc une série qui éclate et qui parvient à raconter des choses différentes avec un ton parfois plus grave. L’humour, toujours de circonstance, se fait presque moins présent mais sélectionne bien ses moments afin de ne jamais donner l’impression au téléspectateur qu’il a perdu la série qu’il adorait. D’une comédie venue de nulle part est venue une comédie culte qui inspire aujourd’hui d’autres (Idiositter sur la même chaîne) et devient un modèle à suivre dans le monde des comédies actuelles qui ont tendance à se formaté autour d’un schéma prédéfini.

Commenter cet article