Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Animal Kingdom. Saison 1. Episodes 4 et 5.

14 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Animal Kingdom

Critiques Séries : Animal Kingdom. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Animal Kingdom // Saison 1. Episodes 4 et 5. Dead to Me / Flesh is Weak.


Avec une série comme Animal Kingdom, la difficulté est de rester fidèle à son point de départ tout en développant des intrigues autour de ses personnages. J’aime bien par moment l’ambiance de cette série qui fait très estivale et ressemble notamment à Sons of Anarchy en beaucoup plus sage. Mais la bonne ambiance est aussi l’une des réussites d’Animal Kingdom. « Dead to Me » nous offre une référence biblique que je n’attendais pas du tout (encore plus de la part de Pope, le mauvais coton de la famille Cody). C’est bien loin d’être quelque chose que j’attendais de la part de cette série mais je suis forcé de reconnaître que cela fonctionne plutôt bien dans son ensemble. En plus de ça, l’épisode a quelques très bonnes séquences et nous offre de belles surprises. Pope semble donc complètement différent dans cet épisode, ce qui est appréciable dans un sens puisque cela permet justement à Animal Kingdom de creuser autrement son univers, et son personnage le plus turbulent. Shawn Hatosy se retrouve avec son meilleur épisode avec celui-ci. Il joue parfaitement bien, aidé par un scénario qui sait quoi faire de lui. La série continue de mettre chacun des fils Cody en danger, car c’est comme ça que la série fait afin de prouver qu’ils ont une vie de criminels.

Au début de l’épisode, Smurf suspecte que ses fils font des boulots dans son dos. C’est une bonne idée que de partir sur un sujet comme celui-ci, rendant Smurf suspicieuse et créant ainsi du doute dans une famille qui tient à un fil désormais. Smurf est à son sommet dans cet épisode grâce à sa capacité à être dure mais aussi perfide. Elle utilise une méthode assez étonnante dans le but de les confronter ensemble autour de ses suspicions. Si les deux épisodes précédents suggéraient la chute de la famille Cody, « Dead to Me » semble faire les choses de façon légèrement différente ce qui dans un sens est une très bonne chose. Avec tout ce qui se passe avec tout le monde, la scène de saut en parachute était intéressante car elle permet à l’ensemble de la série de respirer. On pourrait aussi parler de la scène de sexe avec Pope qui sort complètement du champ d’action de la série. Certes, le sexe est comme la drogue dans une série de ce genre là, mais étrangement tout est vraiment malsain. Même quand Craig découvre son plan cul en pleine overdose et qu’il prend le temps de piquer quelques trucs chez elle plutôt que d’appeler les secours - et d’ailleurs, elle est encore en vie découvre t-on à la fin de l’épisode -. Et il y a des tas de séquences de ce genre là dans cet épisode, rappelant finalement que Animal Kingdom n’est pas si facile que ça.

Par ailleurs, j’aime bien J. Ce dernier est une porte d’entrée dans cette série et en dehors de la séquence finale avec Pope et son implication biblique, j’aime bien l’évolution du personnage. Il n’entre pas dans le moule Cody et ce même quand il tente de se rebeller avec un joint à l’école et se fait prendre sur le fait. Dans ses diverses tentatives, Animal Kingdom n’est donc pas un total échec. « Flesh is Weak » de son côté continue de pousser les limites de la série en devant encore plus folle que jamais dans le but de choquer ses téléspectateurs. Dans cet épisode, la famille Cody planifie un nouveau boulot, la relation entre J et sa prof continue d’être inappropriée et l’on apprend quelque chose au sujet de Deran alors qu’il s’éloigne du reste de la famille. C’est déjà pas mal pour ce qui est sûrement l’un des meilleurs épisodes que l’on ait vu de Animal Kingdom actuellement. On commence à voir avec cet épisode où est-ce que le reste de la saison compte bien se diriger. Quelqu’un semble sur la famille Cody et cela risque de devenir dangereux pour eux. Généralement, je trouve que Animal Kingdom en fait un peu trop par moment afin de nous choquer alors que ce n’est pas nécessaire. Elle pourrait se concentrer un peu plus sur les personnages et leur développement en plus de l’intrigue de la série.

Bien évidemment, le développement des personnages est là, notamment pour Deran. C’est une scène où le côté choc de la série semble fonctionner étant donné que cela fait partie de son histoire. Deran a couché avec un homme mais il espère bien cacher tout cela de Smurf, la dernière personne à qui il pourrait dire quelque chose comme ça. L’homosexualité dans une famille comme celle des Cody n’est certainement pas ce qu’il y a de plus facile et Deran l’a bien compris. Mais je trouve que la série s’en sort royalement bien afin de parler de la difficulté d’être gay. Cela me fait un peu penser à ce que Kingdom a fait avec l’un de ses personnages se cherchant sexuellement à un moment. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Animal Kingdom aille dans cette direction mais cela permet de diversifier les histoires. L’éloignement de Deran permet de faire une vraie introspection sur le personnage, quitte même à devenir terrifiant quand il espionne ce jeune garçon de loin. Mais quand on découvre l’issue de l’histoire et le fantasme du jeune garçon, on comprend rapidement que c’est un jeu plutôt drôle. Le seul truc qui me dérange un peu c’est l’intrigue de J qui est bien loin d’être passionnante comme elle le devrait. Il manque un je ne sais quoi et c’est bien ça le problème.

Note : 7.5/10. En bref, deux bons épisodes de la série.

Commenter cet article