Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Feed the Beast. Saison 1. Episode 4.

7 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Feed the Beast

Critiques Séries : Feed the Beast. Saison 1. Episode 4.

Feed the Beast // Saison 1. Episode 4. Secret Sauce.


Feed the Beast continue d’être une déception. En introduisant encore tout un tas de complications et de changements, la série échoue à devenir réellement passionnante. On s’ennuie alors terriblement. Dès que Feed the Beast règle un problème, elle en créée d’autres, comme si les scénaristes avaient perdu pied et étaient sous l’eau en train de paniquer. L’épisode avance de façon assez fluide mais tout nous donne l’impression de voir autre chose qu’une bonne série. La première complication dans l’histoire était introduite à la fin de l’épisode précédent quand Aidan présentait à Tommy et Dion le chef du restaurant : Kevin Mahoney. Kevin et Dion ne s’entendent pas c’est un fait mais justement tout cela est fait de façon terriblement facile. C’est très loin d’être passionnant tant on a l’impression d’avoir déjà vu tout ça des dizaines de fois, en mieux. Kevin est un tirant que tout le monde a le droit de détester car cela peut se comprendre. L’un des membres de la cuisine décrit son style de management comme « écouter le cul d’Emeril Lagasse ». Mais le problème c’est que la tyrannie de Kevin va se faire ressentir dans d’autres sphères du restaurant. Il pense que les vins de Tommy ne vont pas avec sa cuisine et il a envie de remplacer des choses par d’autres dans le menu. Il va même engager une cuisinière qui va plaire à Dion et l’on en déduit rapidement qu’il s’agit en fait de la fille de Kevin.

Sortir Kevin de cette cuisine est le premier but de Feed the Beast mais la série n’arrive pas à en faire grand chose. Cela se ressent d’autant plus que certaines séquences sont ennuyeuses comme de voir Aidan apprendre au fils de Tommy à se battre (et ce que c’est qu’une arme à feu). L’intérêt de « Secret Sauce » aurait dû être de jouer à fond les conséquences de l’épisode précédent, dans un esprit tragicomique comme la série semble être depuis le départ mais rien ne fonctionne vraiment. Même Woichik qui est sensé être un personnage important n’arrive pas à l’être comme il le devrait. Je pense que le problème de cette série est de partir un peu dans tous les sens et de ne pas incarner ce qu’elle doit incarner. C’est bien beau de faire une série sur la cuisine, si cela ne fonctionne pas aussi bien que l’on ne pourrait l’espérer alors Feed the Beast ne peut pas mieux fonctionner. La dernière image de l’épisode avec Tommy balançant son verre est là aussi un truc ridicule qui donne l’impression que la série ne sait toujours pas ce qu’elle doit faire pour aller de l’avant. Le problème de l’épisode est réglé en deux tours de cuillère à pot, prenant plus ou moins le téléspectateur pour un pigeon qui a voulu regarder Kevin vs. Dion et Tommy et qui se retrouve à régler le problème trop facilement pour que cela soit réellement passionnant.

Note : 4/10. En bref, c’est fluide mais c’est toujours aussi mal fichu. Le but de Feed the Beast semble être de prendre une intrigue qui pourrait fonctionner dans n’importe quelle série dramatique ou comédie vingt ans en arrière, ajouter un peu de sexe, drogue, etc. et hop c’est prêt au service !

Commenter cet article