Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Looking - The Movie. SERIES FINALE

25 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Looking

Critiques Séries : Looking - The Movie. SERIES FINALE

Looking // Saison 3. Episode 1 : Looking - The Movie.
SERIES FINALE


Dès le début, cet épisode spécial concluant la série se demande si au fond c’était une si bonne idée que de revenir et de tenter de conclure une série arrêtée abruptement par HBO. Pourtant, je trouve que c’est une excellente idée et ce téléfilm, bien que très imparfait, fonctionne à nous émouvoir comme il se devait. Après tout, est-ce qu’il fallait en attendre plus ? Je ne pense pas. La série a eu droit à ce téléfilm de conclusion comme peu de séries finalement (une chance que Togetherness qui faisait des audiences tout aussi mauvaises que Looking n’a pas eu par exemple) mais Looking méritait bien une conclusion, en tout cas elle ne l’a pas volé. La série savait être intelligente et surtout proche du monde gay actuel, comme Queer as Folk avait su faire il y a des années de ça. Mais Looking c’est l’après GAF, c’est l’homosexualité de ces trentenaires qui ont envie de changer un peu de vie et de laisser leurs années de débaucher derrière eux. Ce n’était pas facile mais dès que l’on retrouve tout le monde dans cet épisode, on sent qu’il y a une volonté de grandir qui est assez forte. Ce n’est pas simple de conclure une série avec un téléfilm de ce genre là. Avec 1h20 pour raconter à la fois pourquoi la série est de retour et comment ces personnages vont terminer plus ou moins leur conte de fée est complexe. On part alors d’une histoire classique qui permet les retrouvailles : le mariage.

Non, ce n’est pas Patrick qui va se marier mais bel et bien Agustin, le dernier personnage que l’on aurait imaginer se faire passer la corde au cou. Mais quand on réfléchit de plus près, on comprend que c’est logique. C’est donc l’occasion de retrouver Patrick et ses simagrées même s’il a tout de même bien grandi depuis les deux premières saisons de la série. Il veut se donner une nouvelle chance dans la vie, laisser derrière lui tout ce qui le retient au passé qu’il a envie d’oublier. Je pense à Kevin, mais aussi à ce que San Francisco a voulu faire de lui à un moment donné. C’est là que l’issue de son histoire est logique là aussi. Je pense que Patrick ne pouvait pas finir sa vie avec Kevin, c’était impossible, car ce n’est pas le genre de garçon avec qui on a envie de finir sa vie. On se retrouve souvent avec des Kevin dans notre vie, mais ce n’est pas l’amour passionnel et fusionnel que l’on a envie de vivre jusqu’à la fin de ses jours. Du coup, c’est là que Looking prend un peu son sens et devient tout de suite plus intelligente. On a certes perdu énormément de temps sur ce personnage mais que Patrick termine avec Richie est une fin parfaite pour Looking. Cependant, je trouve encore dommage de trop centrer l’histoire de Looking sur Patrick comme si ce dernier était le seul personnage important de l’histoire de Looking.

J’aurais tellement aimé que la série fasse des choses légèrement différentes ou qu’en tout cas elle apprenne à aller dans un sens légèrement différent. Chacun des personnages a droit à la conclusion de son histoire et tout le monde a plus ou moins droit à son happy end. Mis à part Kevin par exemple qui a la fin la moins enthousiasmante mais dans un sens, c’est largement compréhensible quand on sait à quel point il n’a pas été le plus gentil de tous. Quoi qu’il en soit, Looking a eu la conclusion qu’elle méritait. La série n’avait pas besoin de beaucoup plus pour se conclure dans la précipitation. HBO a été sympathique d’accorder une fin à une belle série qui aurait pourtant pu durer des années. Il y avait de quoi parler de tout un tas de choses, notamment avec l’arrivée du mariage aux Etats-Unis et des difficultés que cela peut encore être de vivre son homosexualité (la tuerie à Orlando par exemple mais tout un tas d’autres choses). Looking aurait pu parler de transexualité et toujours plus de la vie gay à San Francisco de nos jours. Cela reste une capitale gay mais je trouve qu’au fond Looking n’a jamais suffisamment bien exploré cette ville qui est pleine de surprises et de recoins qui sont peut-être aussi parfois moins tendre sur l’homosexualité. Mais ce n’est pas grave, je garde quoi qu’il en soit un très bon souvenir de cette jolie série qui méritait le coup d’oeil et restera comme un joli essai sur l’homosexualité dans les années 2010.

Note : 7/10. En bref, une jolie fin qui n’a pas poussée énormément les murs et qui reste imparfaite mais qui saura toucher les fans de la série et tous ceux qui se reconnaîtront dans ces belles histoires.

Commenter cet article

vts 26/07/2016 15:34

Au moins ils ont offert une conclusion donc merci HBO mais je ne l'ai pas trouvé très intéressante ..

delromainzika 26/07/2016 16:46

Le problème c'est surtout qu'il y avait des tas de trucs à raconter encore