Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Preacher. Saison 1. Episode 9.

25 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Preacher

Critiques Séries : Preacher. Saison 1. Episode 9.

Preacher // Saison 1. Episode 9. Finish the Song.


Alors que l’on se rapproche de la fin de la saison, Preacher décide de nous offrir un petit plaisir. En effet, cet avant dernier épisode de la saison est bourré de séquences bordéliques mais un joyeux bordel qui fait du bien. L’épisode fait du très bon boulot et fait évoluer les personnages de la meilleure façon qu’il soit avant le grand spectacle prévu dans le dernier épisode. La façon dont tout évolue est très important pour la suite et pas seulement pour le résultat final. Pour DeBlanc et Fiore, leur décision d’aller en Enfer est cruciale car cela permet d’introduire réellement le Cowboy au coeur de l’histoire alors que celui-ci est attendu dans le dernier épisode de la saison. Cette partie de l’épisode est une évolution assez drastique de l’histoire de Preacher alors que l’on pourrait avoir l’impression qu’à côté les autres épisodes n’ont fait que stagner. Dans un sens c’est le cas mais dans un autre la série a surtout fait évoluer les personnages et ce que ces derniers peuvent raconter en parallèle au travers de leur personnalité. C’est forcément divertissant de passer plus de temps avec les anges eux-mêmes. Ces deux là sont en tout cas des personnages qui ont su se faire une place dans un monde qui avait déjà trouvé son rythme de croisière au départ. Ce n’était pas gagné mais DeBlanc et Fiore sont pour le moment des atouts qui servent la série de la meilleure façon qu’il soit.

Cet avant dernier épisode donne aussi à Emily la chance de montrer ses vraies couleurs et c’est quelque chose que je n’attendais pas forcément et pourtant cela a énormément de sens. Sa décision de sacrifier Miles pour Cassidy est légitimement choquante car on a appris à connaître ce personnage comme quelqu’un d’intègre qui fait la différence entre le bien et le mal, sans compter quelles sont ses obligations. Pourtant, comprendre ses obligations ou même sa place dans le monde n’est pas la même chose que de les accepter. C’est quelque chose que Preacher a déjà plus ou moins fait dans un sens légèrement différent avec Jesse et le fait que ce dernier pense savoir quel but il a dans ce monde alors que dans le fond on sait pertinemment que ce n’est pas totalement le cas. Quoi qu’il en soit, il est clair depuis un bout de temps que Emily n’est pas heureuse. Voir Emily partir en sucette est peut-être bien le changement opéré autour d’un personnage le plus choquant qu’il soit au court de cet épisode. Mais la série fait du très bon boulot et l’on passe ainsi un super moment. Sans compter toute l’action qui rode autour de l’histoire et qui donne un sens légèrement différent à ce que l’on a en face de nous.

Ce que cette saison a construit également au fil du temps c’est l’amitié entre Cassidy et Jesse. C’est quelque chose dont on se rend d’autant plus compte dans cet épisode et qui s’avère être une excellente idée. Les deux vont très bien ensemble mine de rien et c’est peut-être aussi pour cela que j’ai hâte de découvrir le dernier épisode. Ainsi, alors que la semaine prochaine nous assisterons à la fin de la première saison de Preacher, la saison 2 promet avant même d’avoir commencé d’être déjà plus que jamais à la hauteur des attentes.

Note : 10/10. En bref, je n’en attendais rien de mieux.

Commenter cet article