Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Queen of the South. Saison 1. Episode 2.

8 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Queen of the South

Critiques Séries : Queen of the South. Saison 1. Episode 2.

Queen of the South // Saison 1. Episode 2. Cuarenta Minutos.


Devenir prostituée ou bien mule, ce sont les choix de Teresa Mendoza dans ce nouvel épisode de Queen of the South. Même si elle aurait dû mourir après avoir avalé toutes ces boulettes, je pense qu’elle a choisi la bonne chose. Comme Adaline le dit à Teresa avant de mourir devant elle, il y a des bons et des mauvais choix à faire. Il faut faire le bon. C’était d’ailleurs une scène intéressante qui sortait la série des sentiers battus en proposant une sorte de réflexion différente. Pas de drame, pas de fanfares, c’est aussi simple que d’être là et de mourir la minute suivante comme si de rien n’était. Peut-être que la scène qui suit où elle est éviscérée devant tout le monde pour récupérer la drogue est le moment le plus gore. J’ai regardé ça en mangeant mon petit déjeuner et franchement, je dois avouer que cela m’a complètement coupé l’appétit. Même après avoir vu ce qui s’est passé avec Adaline, Teresa va choisir de devenir une mule pour Camilla, car le risque valait la peine d’être vécu dans le but de ne pas devenir une prostituée camée ce qui dans un sens peut réellement se comprendre. Mais ce second épisode n’offre finalement pas énormément de choses pour développer l’histoire. C’est comme un épisode avec un cas de la semaine et les intrigues secondaires qui évoluent très lentement.

C’est ce qui se passe ici avec la mécanique de Queen of the South sans pour autant que cela ne soit dénué d’intérêt. L’épisode sait rester sympathique malgré tout ce qui dans un sens n’est pas plus mal. On passe au moins cinq minutes de l’épisode avec Teresa qui avale 23 petites boules de cocaïne, puis les vomir de l’autre côté de la frontière. Au fond, la mécanique de la série reste huilée mais n’est pas forcément brillante non plus. Ce second épisode tend à démontrer que finalement tout fonctionne très bien. Durant un moment, je me suis demandé pourquoi Teresa n’a pas couru afin de demander de l’aide mais j’ai réalisé que l’on ne comprend peut-être pas totalement le personnage encore. C’est une femme de Mexico qui n’a jamais été aux Etats-Unis et qu’elle ne sait donc pas à qui faire confiance. C’est difficile pour elle, mais j’ai hâte de voir la suite. Ne serait-ce que pour Camilla car cette dernière a raison, Teresa ne connaît pas suffisamment de choses sur les opérations de drogue pour être utile aux autorités. Elle serait expulsée du sol américain et puis avec un minimum de conséquences pour elle. Ainsi, durant 40 minutes, l’épisode brasse un peu d’air mais reste assez sympathique malgré tout.

Note : 5/10. En bref, Queen of the South n’est pas exceptionnelle mais elle maîtrise son monde malgré tout.

Commenter cet article