Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ray Donovan. Saison 4. Episode 2.

8 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Ray Donovan

Critiques Séries : Ray Donovan. Saison 4. Episode 2.

Ray Donovan // Saison 4. Episode 2. Marisol.


Ann Biderman, créatrice de la série, se doit de revenir. Après un premier épisode raté, ce nouvel épisode n’est pas mieux, il enfonce même la série dans certaines problématiques dont il sera difficile de sortir. Après avoir quitté les rênes de la série à l’issue de la saison 2, il aurait clairement fallu qu’elle reste dans les parages car la direction ici est vraiment catastrophique. L’épisode m’a terriblement ennuyé et ne m’a rien proposé de véritablement fort. Je me demande maintenant si finalement on connaît bien les personnages de la série car ils sont assez peu facile à reconnaître par rapport à ce qui est entrepris par le showrunner cette année. Et pourtant, dès que les personnages que l’on connait reviennent au galop, la série leur sert la soupe : des dialogues médiocres et des multiples tentatives de transformer la série en quelque chose qu’elle n’est pas. Combien de fois est-il nécessaire de dire fuck et cock dans un seul et même épisode. Après ce que Ray a vécu l’an dernier et sa confession terrible, je m’attendais à ce qu’il change un peu. Il était en train de pleurer dans l’église tout de même ! Il fallait faire quelque chose pour nous démontrer que cela a eu une vraie influence sur le personnage mais l’épisode échoue là aussi, comme le précédent, à faire quelque chose de cette bonne idée.

C’était en plus de ça un homme différent qui pleurait à la fin de la saison précédente. C’était quelqu’un qui voulait changer de train de vie, devenir quelqu’un de bien. Il y avait une certaine forme de rédemption et paradoxalement la saison 4 va dans le sens complètement inverse de la chose. Oui, Ray a changé mais la série ne nous le démontre pas de la meilleure façon qu’il soit. C’est vraiment dommage car je suis persuadé qu’ils sont capables de faire beaucoup plus. En seulement deux épisodes, Ray kidnappe deux personnes, créé des preuves (dont avec un officier de police à la fin de l’épisode précédent), commence à boire, ment à son prêtre, sa femme, sa famille tout entière. Qui est Ray Donovan ? Ou bien qui est-il supposé être ? C’est une question à laquelle je n’ai pas encore trouvé de réponse et c’est bien dommage. Au fond, cet épisode est donc assez vidé de sa substance par de mauvaises idées qui tentent de faire un bout de chemin difficilement. Le fait que l’offre soit aussi pauvre pour le moment ne laisse rien présager de bon pour la suite. La saison 4 pourrait être la dernière que je m’en moquerait royalement compte tenu du bazar total que Ray Donovan est en train de devenir désormais.

Note : 3/10. En bref, on s’ennuie et les personnages changent dans la mauvaise direction. Ray Donovan perd son identité.

Commenter cet article