Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Reign. Saison 3. Episodes 11 à 18.

6 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Reign

Critiques Séries : Reign. Saison 3. Episodes 11 à 18.

Reign // Saison 3. Episodes 11 à 18.
BILAN


Alors que Reign est renouvelée pour une saison 4 (et que c’est une bonne nouvelle), et que la première partie de la saison était loin d’être bonne, je suis heureux de voir que la série a changé et qu’elle revient à ce qu’elle savait faire. Au travers de plusieurs épisodes efficaces et malgré un retour en demi-teinte (le 3.11), la série a su sauver les meubles et faire quelque choses de complètement différent. C’est difficile d’exprimer ce que l’on ressent face à Reign mine de rien. En effet, la série n’est pas une série d’époque classique, elle a des tas de trucs différents en son sein et puis elle n’est pas une série de prestige non plus. Du coup, difficile de dire pourquoi on peut apprécier Reign en soit mais c’est justement cette différence qui fait l’intérêt de cette série. Ce que cette série tente au moins de faire c’est nous surprendre, aller au delà de l’Histoire et faire des trucs complètement fous à la fois. Cela fonctionne en grande partie, notamment lors des deux premières saisons qui ont justement su sortir des sentiers battus afin de s’appuyer sur l’histoire originale de la Queen of Scotland pour partir dans des délires. Certes, il y a certains trucs qui n’ont pas fonctionné comme le surnaturel mais ce n’est pas grave. Derrière les tas d’intrigues over-the-top de cette seconde partie de la saison, il y a suffisamment de quoi rester éveiller.

Accessoirement, j’ai beaucoup aimé ce que Reign a également réussi à faire avec ses personnages en guise de cliffangher. Heureusement pour nous que The CW a pris la décision de renouveler la série, l’inverse aurait été dommage. Reign continue donc d’utiliser ses références de soap afin de raconter des romances, plus ou moins bonnes. Les trucs les moins excitants dans Reign sont toujours ses intrigues les plus prévisibles, qui ne sont pas suffisamment efficaces pour maintenir une vraie mécanique ou en tout cas pour donner au spectateur l’impression qu’il ne perd pas son temps. Mais généralement ici, tout et compensé par une vraie envie de partir dans d’autres registres, notamment grâce à quelques morts surprises. Catherine s’impose comme une vilaine et une alliée à la fois, ce qui est très étrange cette année et change complètement de ce que l’on avait pour habitude de voir lors des deux premières saisons. Si le fait qu’elle soit victimisée par moment fait son petit effet, cela ne veut pas pour autant dire qu’elle est devenue complètement différente. De toute façon, nous sommes sûrs qu’elle va triompher d’une façon ou d’une autre. Megan Follows et Adelaide Kane ont toutes deux de quoi incarner à merveille les aspects parfois les plus troubles de Reign.

Les deux actrices savent faire d’excellentes choses avec peu entre les mains ce qui est assez rassurant. S’il y a des morts (dont une guillotinée, un entre la vie et la mort, etc.), la saison parvient à sortir un peu des sentiers battus pour donner à certaines intrigues secondaires (notamment le mystère serial-killer) un brin de soutien dans une saison qui en avait besoin. Cette intrigue par exemple que je cite n’était qu’une intrigue très secondaire au début de la saison avant de devenir complètement différente désormais. Reign n’a donc pas peur du gore non plus, ni même d’être une série plus osée. Cela change de pas mal de séries d’époques dans le sens où celle-ci n’est pas coincée par sa propre histoire et se permet tout (et rien). Cela veut dire par moment que c’est aussi complètement raté, mais cela n’en fait pas pour autant de mauvais épisodes. L’équilibre est toujours trouvé afin de ne pas donner à chacun des personnages l’impression qu’ils perdent leur temps. Certes sont mis de côté dans des intrigues à multiples tiroirs, qui tentent de complexifier la chose sans pour autant être totalement brillants non plus. Christophe de son côté a laissé un regard sympathique dans le dernier épisode, sans compter que Bash continue d’être dans une sorte de répétition devenant légèrement redondante par moment.

Ainsi, cette seconde partie de saison 3 m’a paru assez agréable dans son ensemble grâce à un casting efficace et grâce à des personnages qui sortent parfois un peu du lot. Cela n’en fait pas une brillante série mais un divertissement qui sait nous surprendre quand on le l’attend pas. Le dernier épisode de la saison est d’ailleurs une vraie montagne russe que l’on enchaîne sans trop se poser de questions. A l’issue, on a envie d’enchaîner avec la saison 4 que The CW a déjà commandé et que la série mérite amplement. La première partie de la saison m’avait tellement déçu que je ne pensais pas avoir envie de poursuivre l’aventure mais je suis de nouveau au taquet, prêt pour la suite des aventures de Catherine, Elizabeth et cie.

Note : 6.5/10. En bref, après l’échec du début de la saison, cette seconde partie donne un nouveau souffle à Reign.

Commenter cet article