Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Last Ship. Saison 3. Episodes 5 et 6.

26 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Last Ship

Critiques Séries : The Last Ship. Saison 3. Episodes 5 et 6.

The Last Ship // Saison 3. Episodes 5 et 6. Minefield / Dog Day.


Pour le moment, la saison 3 de The Last Ship est en train de se rattraper après avoir connu des débuts plus que médiocres. En se concentrant de nouveau sur l’action, la série parvient à trouver un vrai terrain de jeu intéressant. « Minefield » par exemple est plutôt agréable dans son ensemble, permettant de nous plonger dans une direction légèrement différente. Durant l’épisode, le Président américain Jeffrey Michener, Chandler et ses officiers se rendent compte d’une alliance. Au travers de la saison pour le moment, le Président pense qu’il a le soutien du Régional Leadership Committee sauf que c’est forcément se tromper très rapidement. Tom, le capitaine temporaire du Nathan James a pensé qu’avec sa dernière alliance avec le président chinois Peng il pourrait passer les eaux asiatiques sauf que tout cela n’est pas aussi facile qu’il ne pouvait l’imaginer. Le Président Michener de son côté a lancé l’idée d’accueillir les leaders de chaque territoires américains dans ses bureaux à St Louis. Il veut les informer de la mission de Tom en Asie et comment cela va impacter la vie de leurs citoyens. Mais rapidement, les membres du RLC commencent à remettre en cause les décisions du Président. D’un point de vue politique, The Last Ship est en train de se muscler petit à petit afin de délivrer des épisodes beaucoup plus intéressants.

Cela change de ce que l’on avait pour habitude de voir ces derniers temps. Du côté de Tom et du reste de l’équipage à abord du Nathan James, ils pensent aller au bon endroit afin de retrouver Takahaya et ainsi sauver Mike et son équipe. Ils vont rapidement comprendre que l’alliance avec Peng ne va pas les protéger dans les eaux internationales et c’est quelque chose à quoi il fallait bien entendu s’attendre. En délivrant tout un tas de scènes d’action au travers de ces deux épisodes, The Last Ship prouve encore sa capacité à rester entrainante et c’est plus ou moins pour ça que l’on regarde cette série aussi, pour le divertissement qu’elle vient délivrer. Les nouveaux personnages de la saison apportent tous un petit truc en plus, sans pour autant qu’ils ne soient aussi attachants que les personnages que l’on suit depuis des années désormais. Je pense à Tom, Chandler, Mike et bien d’autres. Je crois que seul Michener est un personnage historique dont je n’ai strictement rien à faire et qui pourrait disparaitre prochainement sans que je n’ai spécialement grand chose à redire sur le sujet. C’est en tout cas ce que j’imagine pour le moment.

« Dog Day » de son côté est une occasion d’enfin sauver Mike et cie. L’intrigue n’a pas duré spécialement longtemps et est résolue avec l’action qu’il fallait pour que l’on ne passe pas un mauvais moment. L’ambiance de l’épisode tourne énormément autour de l’Asie, de Mike et de la mission de sauvetage ce qui dans un sens permet réellement de changer des décors que l’on avait pu voir ces derniers temps. Sans compter que cela change énormément de ce que la saison précédente délivrait. Il n’y a rien de bien original dans le fond alors que la mécanique de la série reste assez classique mais cela fait tout de même plaisir de voir que The Last Ship continue de délivrer de bonnes idées ici et là. Les trouvailles permettent de passer un bon moment, de sortir un peu des sentiers battus. Finalement, alors que l’on est maintenant à mi chemin de la saison 3, celle-ci semble enfin se réveiller grâce à un épisode enchaînant les scènes d’action. Ca fait du bruit mais ça fait aussi du bien. On sent la série de nouveau en rythme et au diapason avec les attentes des téléspectateurs. Pile poil ce qu’il me fallait pour reprendre foi en The Last Ship.

Note : 6.5/10. En bref, la série reprend des couleurs.

Commenter cet article