Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Tyrant. Saison 3. Episode 1.

13 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Tyrant

Critiques Séries : Tyrant. Saison 3. Episode 1.

Tyrant // Saison 3. Episode 1. Spring.


Après la fin de la saison 2, Tyrant ne méritait pas de saison 3. Non seulement pour la piètre qualité de la série mais également car la série venait à bout de l’ennemi. Mais dans ce premier épisode de la saison 3, Tyrant semble revenir en arrière au travers d’un rythme toujours plus long et lent. L’installation de la saison prend du temps et ne se fait pas de la meilleure des façons. Il y a de nouveaux personnages, une nouvelle démocratie et le bon vieux Abuddin qui n’a pas vraiment changé. Le pouvoir peut finir entre les mains de n’importe qui si l’on regarde bien mais cette saison veut organiser les choses autrement sans avoir les moyens de le faire. J’aurais adoré que Tyrant concentre ses efforts sur des réflexions plus pertinentes. Après tout on parle d’un changement de régime mais rien en semble être fait pour nous donner envie de suivre ce changement. La série continue alors de prendre des raccourcis toujours plus ennuyeux les uns que les autres. L’introduction de nouveaux personnages n’aide pas vraiment à comprendre où est-ce que cela veut bien nous embarquer. Si cela a du sens suite à la saison 2 et le nombre de personnages qui sont morts dans la bataille pour Abuddin, cela manque encore de fluidité là aussi. Barry devrait regarder derrière son dos d’autant plus que Aziz a déjà fait une alliance avec Leila de façon très étonnante.

S’il veut Nusrat, un autre membre de la famille « royale » (même si l’on ne peut plus vraiment parler de famille royale désormais), mort afin d’aider sa « madame », qui sait ce dont il est capable. Ce qui est réellement tragique pour moi au sujet de la mort de Nusrat c’est peut-être le fait qu’elle pensait que sa famille l’avait trahi. Barry n’a de cesse d’enchaîner les dialogues qui respirent les mites dans le placard. C’est nauséeux car dans le fond c’est aussi creux qu’une noix pourrie. Il n’y a rien à vraiment faire pour s’accrocher encore plus. Je sais qu’il y a du potentiel, notamment avec la famille de Barry qui a elle seule peut représenter de belles évolutions futures, sans compter Jamal qui mérite bien cette attention (même si pour le moment c’est beaucoup trop maigre à mon goût) mais il manque un petit truc pour donner envie d’aller au bout des choses. Le côté géopolitique de la série m’intéresse mais il est caché derrière une montagne d’éléments soap-esque un brin ennuyeux. On n’a pas besoin de voir les personnages dialogues dans le vide comme cela se passe pour le moment mais plutôt de les voir évoluer autrement. Cela aurait pu être une bonne idée en soi. Je me demande si je vais aller au delà de ce premier épisode, rien n’est encore décidé.

Note : 3.5/10. En bref, la réorganisation des intrigues et des personnages est un peu trop lourde à avaler. Dommage.

Commenter cet article