Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Zoo. Saison 2. Episodes 1 et 2.

1 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Zoo

Critiques Séries : Zoo. Saison 2. Episodes 1 et 2.

Zoo // Saison 2. Episodes 1 et 2. The Day of the Beast (Part 1 & 2).


Il est désormais presque sûr et certain que la saison 2 de Zoo sera la dernière. Les audiences ne sont pas exceptionnelles et ont chuté par rapport à l’an dernier. Le cliffangher final de la saison 1 nous laissait avec tous les personnages favoris de la saison face à une horde d’animaux. Comment s’en sortir ? La saison 2 reprend directement là où l’on avait laissé tout le monde. J’avais peur à la fin de la saison 1 que Zoo revienne avec un saut dans le temps et oublie cette bonne idée qu’ils avaient eu de terminer là dessus. Si la scène d’ouverture du premier épisode ne va pas suffisamment loin à mon goût, elle n’en reste pas moins agréable. En quelques minutes, la série conclue donc ce qui aurait pu être une intéressante chasse à l’homme par des animaux dans une ville vidée de ses habitants. Je pense que l’inspiration ici était claire et plus ou moins celle du passage à Atlanta dans The Walking Dead (saison 1). D’autres références sont à trouver dans ce double épisode avec la mutation génétique qu’il y a sur un être humain et qui donne l’impression que Zoo est le prequel de Wayward Pines. Un être humain qui devient un monstre après avoir muté c’est pile poil ce qu’il fallait pour que l’on ait l’impression de tomber face à un Abbie. Dès la première apparition de la créature, j’ai réellement cru que l’on était face aux créatures de la série de FOX.

Quoi qu’il en soit, Zoo tente de faire repartir cette saison 2 plus ou moins comme la première a fonctionné. Il y a certes de bonnes idées qui nous confient qu’au fond l’apocalypse est encore devant nous et qu’elle n’est pas passée ce qui permet de maintenir une certaine forme d’ambiance. Zoo était en tout cas l’été dernier la petite blague venue d’on ne sait trop où. Adaptée d’un roman de James Patterson, ce dernier n’a déjà pas signé le meilleur livre du monde mais Zoo était loin de faire honneur à la très bonne idée de départ qu’il y avait derrière la série. Cette saison 2 donne l’impression que la première n’a jamais vraiment eu lieu avec l’introduction de nouveaux enjeux, de nouveaux lieux, de nouveaux personnages. Puis nous avons Jamie au Canada qui est un peu coincée tout de même et puis comme dirait Abraham « Our only option is the leopards ». C’est bien quelque chose que l’on ne pourrait entendre que dans Zoo. On peut tout de même le dire, les showrunners de Zoo sont capables de toutes les âneries dans le but de nous divertir ce qui dans un sens est une bonne chose. L’épisode a aussi l’avantage de changer de lieux à de nombreuses reprises entre l’Argentine, le Canada, D.C. et j’en passe. Les séquences avec Jamie sont probablement les plus intéressantes de ces deux épisodes. Les bois sont magnifiques, la neige aussi.

C’est bien quelque chose de réellement intéressant, surtout que seule elle apparaît vraiment comme quelqu’un de fort, capable de venir à bout de tout un tas de choses afin de s’en sortir. Reste cependant que la difficulté de cette saison 2 va être de ne pas tomber rapidement dans la mécanique de la semaine présentée l’an dernier ou bien dans les séquences les plus ridicules du monde. Ce ne sera pas ce qu’il y a de plus facile j’en conviens mais Zoo va devoir tenter malgré tout.

Note : 5/10 et 5.5/10. En bref, un double épisode qui a du chien.

Commenter cet article