Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Zoo. Saison 2. Episodes 3, 4 et 5.

23 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Zoo

Critiques Séries : Zoo. Saison 2. Episodes 3, 4 et 5.

Zoo // Saison 2. Episodes 3, 4 et 5. Collision Point / The Walls of Jericho / The Moon and the Star.


Je me demande si au fond Zoo a appris des erreurs de la première saison. Après tout les deux premiers épisodes n’étaient pas complètement ratés, et « Collision Point » ne laisse aucun moment de répit aux téléspectateurs. Nous avons alors deux intrigues séparées qui se jouent puisque Jamie est toujours dans les bois (même si elle a trouvé un charmant homme pour lui venir en aide). Certes, elle ne sait pas ce que Logan cherche ou fait dans les parages mais c’est justement là l’intérêt de Zoo. Je pense cependant que le moment le plus dégueulasse de l’épisode est Logan qui coupe le doigt de pied de Jamie avec une hâche. Cette partie de l’histoire sait donc se faire entendre alors qu’elle aurait clairement pu être terriblement ennuyeuse. Mais une fois que Jamie sait qui est Logan et qu’ils s’entendent, alors la vraie action se passe avec le reste du gang et toute ces fourmis. Il y a des trucs auxquels je ne m’attendais pas cette année mais ce que j’apprécie avec cette saison 2 c’est qu’elle cherche à nous montrer l’horreur de façon beaucoup plus intelligente. Rien que de voir Eleanor se retrouver avec des fourmis mutantes dans le corps prêtes à la tuer c’est pile poil ce qu’il fallait pour que l’on ait une petite séquence d’action bien sympathiques.

Par contre, que les fourmis se soient dirigées vers l’accélérateur à particules pour créer une explosion, ce n’est pas un peu le pitch d’une série ? Oui, de The Flash. Cela aurait pu être drôle de créer des méta-humains dans Zoo, ou même des animaux mutants. Après tout, on n’est plus à ça prêt. La série n’est pas la plus cohérente du monde mais elle a appris ce que c’était que de divertir ses téléspectateurs. Elle nous plonge dans des intrigues plus intéressantes qui font moins cas de la semaine. « Collision Point » est une belle réussite pour ça, utilisant chacun des personnages dans un tout et pas dans des tas d’intrigues différentes qui n’auraient servi à rien. Dans « The Walls of Jericho », la série continue d’explorer des tas de choses afin de faire évoluer son histoire. Il fallait bien créer de nouveaux dangers et c’est peut-être bien ce qui fait l’intérêt de Zoo : sa capacité à mettre en scène tout un tas de personnalités différentes et de personnages tout aussi différents. Tout est toujours terriblement sympathique, ne serait-ce que de voir que les animaux sont capables de faire tomber un immeuble de je ne sais pas combien d’étages en un clin d’oeil. Mais notre vrai vilain ce n’est pas l’animal en tant que tel, mais plutôt le Général Davies.

Si je ne comprends pas pourquoi la capacité d’un animal de faire des tremblements de terre est si importante pour Davies, c’est clairement lui le méchant dans cette histoire. Après tout, s’ils ont déjà un gaz pour tuer tous les animaux de la planète, à quoi cela peut bien servir pour lui tout cela ? Telle est la question. Mais Davies est un personnage à la fois mystérieux et terriblement cliché. Il n’est pas aidé par le scénario qui ne cherche pas vraiment à faire grand chose de terriblement nouveau. Même quand il s’agit de prouver l’efficacité de son gaz et que cela tue des gens dans la foule qui assiste à tout cela médusée. Dans un sens, on comprend mieux pourquoi ce gaz n’est pas la solution. Mais au moins, Zoo sait toujours trouver un moyen de créer des jump-scares et le coup de l’alligator était une bonne idée. Dans le registre du cas de la semaine, je trouve donc Zoo plutôt sympathique et c’est pile poil ce qu’il nous fallait pour un divertissement estival pas trop ringard qui sort des séries policières que l’on a pour habitude de voir. De plus, on a tendance à se retrouver avec tellement de trucs ridicules depuis la première saison que je me demande vraiment où est-ce que cette saison va bien pouvoir aller. Et la série continue de prouver à quel point tout ce qui se passe n’est pas fait pour rigoler, notamment quand Chloe est à moitié morte à la fin de l’épisode.

« The Moon and the Star » est alors là pour tenter de répondre à nos questions sur le sujet, même avec Jamie qui a enfin trouvé une porte de sortie avec Logan. Au début de l’épisode, Chloe a à peine le temps de murmurer les mots Caraquet et courier. La mort de Chloe est surprenante mais elle a du sens. La série ose tuer un personnage important dans la série (et avec Jamie qui revient, je pense que cela va aller, on ne sera pas trop déboussolés) pour nous prouver que ce qui se passe dans le monde actuellement est quelque chose de terrible. Il y a aussi quelque chose d’intéressant du point de vue de l’état du monde et des sources de nourriture. En effet, maintenant que personne ne veut manger de viande à cause de ce qui est arrivé aux animaux, il y a de gros problèmes de sources pour manger. J’aime bien la façon dont Zoo parvient à délivrer quelque chose de neuf de ce point de vue là, posant une question importante et rappelant aussi les enjeux qu’il y a derrière. Finalement, cette saison 2 de Zoo continue d’explorer tout un tas de terrains différents ce qui s’avère être plutôt sympathique dans son ensemble pour le moment. La série a su s’arranger cette année et devenir beaucoup plus fun. Cela change de tout ce que l’on a pu voir auparavant, notamment en saison 1.

Par ailleurs, si le but des animaux est d’éradiquer l’espèce humaine, pourquoi les fourmis ne tuent pas tout le monde. Après tout, s’il y a bien un danger dans le monde, ce sont bien les fourmis. Elles peuvent entrer dans notre corps, monter et manger notre cerveau pour nous tuer. Du coup, Zoo joue un peu la carte de la facilité de ce point de vue là. Quoi qu’il en soit, Zoo n’oublie pas le moment gore de l’épisode avec un serpent dans le corps d’un vieille homme. Le moment est presque drôle en même temps d’être terrifiant.

Note : 6/10. En bref, Zoo est finalement devenue une série divertissante.

Commenter cet article

John 25/07/2016 08:51

"le moment le plus dégueulasse de l’épisode est Logan qui coupe le doigt de pied de Jamie avec une tâche. " Haaaa ben merde alors !!! Je ne savais pas qu'on pouvait avoir le doigt coupé avec une tâche !!! Pffffff une fois encore, tu nous prouve que la tâche, c'est toi....

delromainzika 26/07/2016 16:48

Roh... tu connais la correction automatique Apple ? Bah voilà...