Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : S.O.S Fantômes (2016)

27 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : S.O.S Fantômes (2016)

S.O.S Fantômes // De Paul Feig. Avec Melissa McCarthy, Kristen Wiig et Kate McKinnon.


Cela fait maintenant des années que l’on parle d’un remake, puis d’un reboot, puis de ne je sais trop quoi de S.O.S Fantômes. L’idée n’est pas la plus séduisante qu’il soit. En effet, la franchise est culte et n’avait pas forcément besoin d’un dépoussiérage. Sauf que Paul Feig (Spy, Mes meilleures amies) a trouvé une idée, celle d’en faire un film avec une équipe de chasseuses de fantômes. Remplacer les hommes par des femmes est un choix qui s’avère beaucoup plus judicieux et surtout qui donne un vrai cachet à un film qui aurait très bien pu partir en sucette. Au départ j’ai longuement hésité à aller voir ce film, de peur de tomber devant un truc indigeste qui ne sait pas faire oublier la nostalgie et aller de l’avant. Par chance, S.O.S Fantômes est bien loin de toutes les craintes que j’avais même si dans l’ensemble le film n’est pas non plus un chef d’oeuvre amené à devenir culte. Mais disons qu’il est inspiré. Paul Feig a su pondre un scénario bourré de références pop-culturelles ce qui fonctionne réellement là dedans. En effet, rien que de voir une référence à des films de Patrick Swayze, ou encore au Maire des Dents de la Mer, tout cela m’a fait pouffer de rire et le but là dedans était bel et bien là.

Nouvelle version de la comédie surnaturelle S.O.S Fantômes avec un casting féminin. Les fantômes n’ont qu’à bien se tenir !

L’une des réussites de S.O.S Fantômes c’est donc son scénario truffé de répliques assez bien troussées et de personnages qui tiennent plutôt bien la route. Certes, à certains moments on a l’impression que S.O.S Fantômes patauge. Notamment durant la première partie qui met des années lumières à installer les personnages plutôt que de réellement nous embarquer dans cette aventure. Le film tâtonne par moment, comme s’il avait peur de salir le film original. De ce fait, Paul Feig n’est pas le metteur en scène le plus propice. Le film original avait une certaine forme d’émotion qui en plus de la comédie rappelle ce cinéma des années 80 que l’on ne voit plus du tout désormais. Ce n’est pas un mauvais metteur en scène, il reste quelqu’un de très louable et après tout, on lui dit de bonnes comédies comme Spy ou encore Mes meilleures amies. Rien que pour ça, on peut lui dire merci. Mais là où S.O.S Fantômes gagne des points c’est avec son casting féminin (et accessoirement un caméo de Bill Murray qui permet de faire la jointure avec le film original bien évidemment). On ne pouvait pas rêver mieux que Melissa McCarthy, Kristen Wiig, Kate McKinnon et Leslie Jones. Si les deux premières se connaissent déjà depuis Mes meilleures amies, les deux dernières étaient de bons éléments dans le Saturday Night Live.

Ce qui aurait pu être un film échec est donc une agréable surprise. Toutes les femmes s’en sortent très bien avec une préférence pour Leslie Jones. Je crois qu’il n’y a pas un moment où je n’ai pas ri grâce à elle dès son introduction. Que cela soit dans le métro, dans le théâtre, de partout elle trouve toujours un moment de balancer une réplique avec un tel aplomb qu’elle efface tout le reste. Les effets spéciaux donnent parfois l’impression de faire une référence au vieux film. Il y a un côté un peu kitch là dedans qui a ce qu’il faut de nostalgie pour finalement nous faire passer un bon moment. S.O.S Fantômes n’est pas brillant, mais il y a tellement de choses sympathiques dedans que comme une bonne sucrerie, on n’est finalement pas déçu à la fin.

Note : 6.5/10. En bref, un plaisir coupable que l’on déguste sans honte.

Commenter cet article