Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Gothic. Saison 1. Episodes 7 et 8.

25 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Gothic

Critiques Séries : American Gothic. Saison 1. Episodes 7 et 8.

American Gothic // Saison 1. Episodes 7 et 8. The Gross Clinic / Kindred Spirits.


Plus je regarde American Gothic et plus je trouve la série maligne. Elle n’est pas exceptionnelle mais elle sait plutôt bien s’y prendre afin de nous donner envie de revenir suivre les aventures de chacun. Coups bas, révélations, surprises, etc. tout est bon pour nous donner envie de poursuivre les aventures de la famille Hawthorne dans son grand manoir, laissant bien souvent l’impression de voir un Cluedo grandeur nature. Dans ces deux nouveaux épisodes, la série continue de donner à Brady les cartes pour se poser suffisamment de questions mais pas encore trouver de réelles réponses. Disons que Brady va faire une découverte qui va changer un peu la vie des Hawthorne mais au moins il est perspicace et c’est justement ce qu’il fallait pour American Gothic. La série utilise alors avec pas mal d’intelligence ce qu’elle a encore les mains et ce n’est pas plus mal. Surtout qu’un personnage comme celui-ci reste une bonne porte d’entrée. Ce que je trouve dommage cependant c’est ce que American Gothic tente de faire des enfants. Si la scène de la piscine était plutôt fun, celle de la cabane avec la flèche ne servait pas à grand chose. On veut nous prouver tout un tas de choses sur les enfants dans American Gothic mais ils ne jouent malheureusement pas un rôle suffisamment bon pour que l’on s’emballe suffisamment.

C’est peut-être pour cela que les adultes sont les deux personnages qui m’intriguent réellement dans leurs expériences. Que cela soit Alison qui est capable de tout (et qui m’a fait beaucoup rire à certains moments) ou encore Tessa. Ce que j’aime bien avec ces deux femmes c’est le fait que les femmes savent aussi faire valoir leur place au travers de ces deux épisodes qui sont pourtant centrés sur des hommes de la série. Le premier sur Brady tout particulièrement et le second sur Garrett. Mais l’histoire fait que Garrett a lui aussi son mot à dire. La fin de « Kindred Spirits » laisse présager encore une fois une suite assez surprenante. American Gothic n’est pas la maîtresse des grands twists mais elle sait clairement ce qu’elle veut et comment atteindre les bons paliers car le téléspectateur en a bien besoin, tout simplement. Je ne sais pas vraiment si j’ai envie de voir American Gothic aller beaucoup plus loin après cette première saison mais pour le moment elle sait plutôt bien tenir son sujet et ne déçoit pas. La série tient aussi bien certains mystères en nous laissant nous poser des questions avec ce que Brady trouve. C’est lui notre porte d’entrée dans l’univers Hawthorne, plus que du point de vue des mensonges des autres. En espérant que la suite de la saison se tienne mais pour le moment, on prêche un convaincu.

Note : 6.5/10. En bref, la série continue de dérouler ses mystères dans une ambiance qui reste intéressante.

Commenter cet article