Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Gothic. Saison 1. Episodes 9 et 10.

31 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Gothic

Critiques Séries : American Gothic. Saison 1. Episodes 9 et 10.

American Gothic // Saison 1. Episodes 9 et 10. The Oxbow / The Veteran in a New Field.


Il est difficile de comprendre ce qui anime une série d’été par moment dans le sens où il n’y a pas vraiment de grande recherche. En nous mettant dans la même frénésie que les personnages nous permet de nous connecter avec eux. L’ouverture de cet épisode n’apporte pourtant rien de neuf à l’intrigue générale de la saison. J’aurais préféré que l’on ait droit à une confrontation en bonne et due forme, cela aurait été beaucoup plus logique tout d’un coup. Que Brady ait un mandat d’arrêt pour Garrett n’apporte rien du tout ici et c’est là que American Gothic fait une erreur. La confrontation et le drame que cela aurait dû amener aurait dû être réellement intéressant. Cependant, l’épisode fait quelque chose d’intéressant d’un point de vue structurel. Plutôt que de passer d’un membre de la famille à un autre, une bonne partie de l’épisode reste sur Garrett. Il a des discussions avec les personnages de sa vie et c’est donc intelligent de garder l’action en grande partie confinée dans la prison. Le téléspectateur se sent claustrophobe, comme Garrett et les flashbacks sur ce dernier sont donc des portes de sortie bienvenue qui apporte une vraie distraction. Le passé de Garrett n’est pas toujours le plus facile mais American Gothic cherche à nous faire comprendre qu’il s’agit d’un passé important malgré tout.

La série s’amuse donc de son histoire et nous délivre quelque chose d’assez neuf la plupart du temps. Tout cela nous prouve en tout cas que Garrett n’est pas le Silver Bells Killer. Ce serait un peu trop étrange qu’il soit un tueur quand on voit ce qu’il est réellement dans la vie de tous les jours en dehors de ce que American Gothic avait voulu nous faire croire jusqu’à présent en le rendant si mystérieux. Pour ce qui est de la liste des suspects à l’issue de « The Oxbow », je dois avouer que mon regard se porte sur Tessa. Cela doit forcément être elle. La seule chose que le flashback a prouvé c’est que Garrett pourrait tout faire pour Tessa. Il y a d’autres tueurs potentiels mais je ne pense pas que cela soit eux, ce serait tellement décevant si ce n’était pas Tessa. Dans « The Veteran in a New Field », American Gothic nous plonge dans une histoire différente alors que le Silver Bells Killer (ou plutôt son complice) frappe à nouveau. Les retournements de situation multiples ne vont pas arrêter les Hawthorne. Dans cet épisode entre une tombe exhumée, la découverte d’un gros mensonge ou une histoire de drogue, il se passe énormément de choses mine de rien dans cette série.

Si le cliffangher de « The Oxbow » laissait imaginer que American Gothic allait faire de Garrett le tueur, je suis persuadé que toute cette histoire n’a rien à voir et c’est loin d’être ce qu’il y a de plus intéressant. Alison et Brady vont s’associer afin d’enquêter sur les rendez-vous étranges entre Cutter et Connelly. C’est quelque chose que Alison a appris grâce à Jennifer Windham qui malheureusement n’est plus de ce monde. Il se trouve que Jennifer avait mis un mouchard dans la voiture de Connelly et dispose donc de conversations enregistrées parlant de l’arrestation de Garrett et de destruction de preuves. Rapidement, l’épisode nous plonge dans son histoire et la mécanique de American Gothic continue de me surprendre. La série n’a pas peur et préfère s’amuser plus qu’autre chose. Tessa et Garrett passent toujours autant de temps ensemble dans cet épisode. Tessa est déçue que Garrett ait voulu dire qu’il avait tué quelqu’un s’il n’est pas le Silver Bells Killer. C’est à ce moment là que Garrett explique sa relation avec Al Jenkins et tout ce qui s’est passé durant le temps qu’ils ont passé ensemble dans les bois. Finalement, American Gothic n’est pas la meilleure série du monde mais elle sait tenir le tout de façon suffisamment agréable pour que l’on ait encore envie de revenir.

Note : 6.5/10. En bref, le premier épisode des deux a une structure étonnante et séduisante quand le second fait avancer les choses.

Commenter cet article