Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : I Love Dick. Saison 1. Pilot.

21 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #I Love Dick

Critiques Séries : I Love Dick. Saison 1. Pilot.

I Love Dick // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Jill Soloway, créatrice de Transparent, revient à Amazon pour une toute nouvelle série. Ce serait donc I Love Dick, basée sur le livre de Chris Kraus. Si la créatrice a déjà prouvé toutes ses qualités auparavant avec Transparent, elle continue ici son chemin alors que cette comédie relationnelle permet à Kevin Bacon d’avoir son meilleur rôle depuis des années (je dirais même une bonne décennie). Kevin Bacon est tellement parfait pour le rôle que l’on pourrait croire qu’il a été écrit pour lui et c’est tant mieux. Il donne réellement le ton de la série dès les premières instants où on le voit apparaître à l’écran. Jill Soloway n’avait plus rien à prouver au fond après avoir reçu une pluie de récompense pour sa précédente création mais elle prouve ici qu’elle a encore d’autres (belles) histoires à nous raconter avec un ton si particulier qui fait aussi le charme de la série. C’est assez difficile d’imaginer que cette série n’existait pas déjà tant le pitch de déjà est assez simpliste et que le livre qui est adapté date de 1997. Mais une fois terminé le premier épisode, on a surtout envie de voir ce que la suite peut bien nous réserver. Côté casting, outre Kevin Bacon, nous avons Kathryn Hahn (Transparent) et Griffin Dunne que l’on retrouve dans les rôles respectifs de Chris et Sylvere. Le couple de New York qui débarque au Texas et fait la rencontrer du personnage de Dick.

Le couple formé par Chris et Sylvere est obsédé par le charismatique professeur Dick.

Jill Soloway semble fascinée par les personnages complexes mais avec une personnalité folle. C’est ce que Dick a, une vraie personnalité qui change de ce que l’on a l’impression de voir tous les jours dans les comédies du genre. I Love Dick est alors une comédie légère, mais aussi très drôle dès que les répliques savent être ciselées (et elles le sont assez souvent). La façon dont la série dissèque la relation qui est en train de se créer entre les trois personnages est rafraîchissante car l’on a l’impression de découvrir le tout sous un angle complètement différent. I Love Dick est donc une curiosité. Il faut regarder cela avec l’envie de voir quelque chose de neuf car le tout sait être neuf et intelligent, sortant des sentiers battus. Côté mise en scène, Jill Soloway a su faire quelque chose d’intelligent là aussi en représentant le Texas dans son plus simple appareil. La série ne cherche pas à en faire des caisses et préfère utilise la sobriété afin de nous séduire (et cela fonctionne d’ailleurs très bien). Kevin Bacon méritait un rôle intéressant et je pense qu’il a trouvé l’un des meilleurs rôles de sa carrière ici. En espérant désormais que Amazon décide de commander un peu plus de I Love Dick car moi, j’aime bien Dick (sans mauvais jeu de mots).

Note : 7.5/10. En bref, c’est enchanteur et libérateur.

Commenter cet article