Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Héritiers. Saison 1. BILAN (Danemark).

3 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Les Héritiers

Critiques Séries : Les Héritiers. Saison 1. BILAN (Danemark).

Les Héritiers // Saison 1. 10 épisodes.
BILAN


Diffusée récemment sur Arte, j’avais réservé Les Héritiers pour cet été. Les quelques bons retours que j’avais pu avoir m’ont donné envie de voir où est-ce que cela menait d’autant plus qu’une saison 2 a vu le jour. Arvingeme de son nom en VO n’est pas mauvaise, mais ce n’est pas l’étincelle nordique attendue. Provenant du Danemark, le pays nous a habitué à des tas de choses bien plus intéressantes au fil des années. Maya Ilsoe (Le Pacte) n’est pas une créatrice que je ne connaissais mais elle a tenté ici de nous raconter une histoire familiale avec un ton parfois très classique qui m’a légèrement déplu. Après Borgen et The Killing, on pouvait tout de même s’attendre à quelque chose d’autre. Ce drame familial acide a un point de départ trop classique pour réellement éclore tout de suite. Du coup, Les Héritiers a un développement un peu long au démarrage qui ne permet pas de rentrer trop rapidement dans l’histoire. C’est dans la seconde partie de la saison que les choses prennent vraiment, que la mayonnaise se fait ressentir et que la moutarde monte au nez. Car le développement est assez original pour nous surprendre légèrement aux bons moments. Dès l’épisode 4, les choses commencent enfin à bouger et le ton monte d’un cran entre frères et soeurs.

Quatre enfants d'un artiste mondialement connu récemment décéde héritent d'une fortune monumentale. La gestion de l'héritage va détruire leurs relations...

Les divergences autour de l’héritage créé tout un tas de bonnes surprises. La réconciliation semble impossible et ce huis-clos familial est à la peine dès qu’il faut entrer dans le lard. Car en surface c’est intéressant et rapidement Les Héritiers sait s’y prendre. Dès que l’on voit des épisodes comme l’épisode 6 par exemple, c’est à se demander si au fond la série ne va pas virer au drame. L’héritage a beau être réglé dès la seconde partie de la saison, les personnages ne soufflent pas pour autant ce qui dans un sens n’est pas plus mal. Il fallait bien que les choses prennent une bonne forme, que Les Héritiers change un peu de registre et parvienne à éclore intelligemment. C’est dans l’épisode 8 que Les Héritiers tente alors de redistribuer les cartes entre les personnages, permettant de casser certaines intrigues et d’entrer dans une certaine forme de fatalisme séduisant. De Les Héritiers on ne va pas en retenir grand chose dans le fond. L’avantage de cette série est au moins de dérouler une histoire bien étudiée mais sur la longueur. Les rebondissements sont assez intelligents dans un sens mais l’héritage a fait des dégâts collatéraux. Fort heureusement qu’il y a une saison 2 quand on voit la fin de la saison 1.

Malgré tous les efforts que Les Héritiers parvient à faire, il manque toujours un petit truc, ce sel qui aurait pu rendre le spectacle assez sympathique dans son ensemble. Le début est assez bête tout de même, notamment quand la mère a son fils au téléphone alors qu’il est en Thaïlande pour construire des maisons. Cette partie de l’histoire prend forme uniquement dans les derniers épisodes de la saison quand il doit régler de l’argent à des usuriers. Les personnages à côté de ça sont parfois un peu clichés et l’on a énormément de mal à s’attacher à quelqu’un dès le départ. Bon, on peut tout de même trouver dans le personnage central une once de sympathie qui fait son effet, notamment dans les premiers épisodes qui ont énormément de mal à décoller. Finalement, Les Héritiers n’est pas le meilleur pari de l’été que j’ai pu faire mais cela se regarde sans trop de problèmes. Je suis fasciné par certaines séries nordiques mais celle-ci ne m’a pas suffisamment plu pour que je donne le feu vert. Peut-être que la saison 2, bénéficiant du rythme assez effréné des derniers épisodes de la saison 1 pourrait être une bonne surprise. C’est en tout cas ce que j’espère car je compte bien mettre la main dessus prochainement.

Note : 5/10. En bref, une série qui n’a rien d’exceptionnel tant elle met de temps à réellement nous mettre en conditions.

Commenter cet article