Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mistresses (US). Saison 4. Episode 11.

30 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Mistresses

Critiques Séries : Mistresses (US). Saison 4. Episode 11.

Mistresses (US) // Saison 4. Episode 11. Fight or Flight.


Il s’en passe encore des choses dans Mistresses mais cela n’a pas du tout le même impact ni le même intérêt qu’il y a quelques années. Quand Mistresses avait débuté sur ABC, c’était en pleine période estivale et l’envie était là d’une série légère qui nous racontait des histoires d’amour. Désormais l’offre du genre s’est un poil agrandie et a ringardisé Mistresses malgré elle. L’un des problèmes de cette saison de Mistresses est d’avoir voulu se reposer sur ses lauriers sans rien inventer de neuf. Du coup, on s’est retrouvé avec une série ennuyeuse, qui tentait des choses mais qui n’allait pas vraiment plus loin que le bout de son nez. Je pense par exemple à Karen qui est devenue mon personnage préféré de la série sans que je ne m’en rende réellement compte. Son histoire est plus intéressante que celle des autres mais rien ne se passe de palpitant. C’est dommage. Ensuite nous avons Joss, engoncée avec Harry (aka le pire personnage de Mistresses), elle a pris le pli et est devenue aussi inintéressante que sa soeur Savi fût un temps. J’aurais presque adoré que Alyssa Milano reste dans le coin afin de se crêper le chignon avec sa soeur. Cela aurait été un brin plus sympathique que de voir Joss et Harry dans leurs simagrées qui n’ont au fond aucun intérêt.

Et cet épisode en rajoute encore une couche dans le mauvais sens, arpentant des nouvelles trames narratives sans nécessairement trop savoir dans quelle direction la série veut aller. Du coup, on Joss continue de naviguer dans des eaux troubles. Du point de vue de Karen, les choses ne sont pas vraiment au beau fixe. Si j’aime bien la façon dont Mistresses semble maltraiter le personnage, cela n’a guère d’effet intéressant sur le scénario non plus. A côté, le fait qu’April soit enceinte (et c’est la seule chose importante à retenir de cet épisode) apporte un petit peu de piquant à l’ensemble mais cela reste trop faiblard à mon goût pour que l’on ait l’impression de passer un si bon moment que ça. Oui, elle est enceinte mais avec toute l’histoire autour de Marc, j’ai l’impression que le problème de Mistresses sont les hommes. Harry, Marc, et j’en passe, ce ne sont que des hommes uniformes qui suivent les codes d’une série mal inspirée par un scénario qui manque cruellement d’idée. Au bout des 40 minutes d’épisodes, on n’a pas appris grand chose et Mistresses continue de sombrer. Non pas que l’ensemble soit désagréable car il reste la sympathie ambiante des personnages et du récit mais j’aurais tellement adoré que Mistresses puisse apprendre de ses erreurs passées, peut-être en ajoutant une trame un brin plus thriller-esque au milieu de ces romances qui manquent pour le moment de saveur.

Note : 4.5/10. En bref, je suis toujours persuadé que Mistresses a un bon fond mais elle ne sait pas utilisé l’ensemble à bon escient.

Commenter cet article