Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Modern Family. Saison 7. Episodes 18 et 19.

27 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Modern Family

Critiques Séries : Modern Family. Saison 7. Episodes 18 et 19.

Modern Family // Saison 7. Episodes 18 et 19. The Party / Man Shouldn’t Lie.


Plus la saison passe et je pense que plus je vais m’habituer à ce que Modern Family enchaîne de mauvais épisodes avec des bons. « The Party » par exemple est un agréable épisode de Modern Family. Il rappelle pourquoi on est toujours en train de la suivre et pourquoi elle vaut encore la peine d’être vue. Si cet épisode fonctionne c’est d’ailleurs en grande partie car l’on retrouve des éléments qui ont fait le succès de Modern Family au fil des années et qui font d’ailleurs encore son succès aujourd’hui dans ce genre d’épisodes. L’humour est familier pour le téléspectateur mais c’est une bonne chose pour nous permettre de revenir sans problème. La série utilise alors l’alchimie de ses personnages afin de faire quelque chose qui n’est pas vraiment neuf mais qui a au moins le mérite d’être bon. Au début, cet épisode semblait partir dans tous les sens et ressembler à un épisode où tout pourrait finalement partir dans tous les sens. Jusqu’à ce que Modern Family choisisse de ne pas prendre le mauvais chemin et délivre ainsi l’épisode voulu. En parvenant à associer les intrigues de façon intelligente, Modern Family parvient à me séduire. On a besoin d’histoires que la série peut interconnecter les unes avec les autres. Je ne pense pas que cela soit l’épisode le plus drôle de la saison mais il en est clairement proche. Surtout dans une saison comme celle-ci que manque cruellement de repères comiques.

La façon dont l’histoire se met en place n’a rien d’étrange ou d’idiot, ce qui permet de se concentrer sur les bonnes parties de l’épisode. Cet épisode n’a pas non plus de grands moments sensés changer la vie des personnages, pas de trucs qui semblent nous embarquer dans des intrigues qui en font des caisses et les émotions ne sont pas forcées. Du coup, à la fin de l’épisode on est satisfait de ce que l’on a vu, on a envie de poursuivre l’aventure et ce même si « Man Shoudn’t Lie » c’est un peu comme se rendre compte que l’on vient de se faire bien avoir en long et en large. « The Party » était un épisode classique pour une comédie familiale et un épisode classique de Modern Family mais parfois, ce qu’il y a de plus facile et classique fonctionne, cet épisode en étant la preuve. « Man Shoudn’t Lie » est à côté un problème mais c’est un problème que l’on a déjà vu tellement de fois cette année : le manque cruel d’émotions. On ne s’implique plus émotionnellement dans Modern Family comme si la série avait oublié ses personnages et qu’elle n’avait plus trop à faire grand choie de ses téléspectateurs. L’absence de coeur dans cet épisode est un symbole de ce dont manque cruellement toute cette saison 7 de Modern Family.

Alors que l’on a l’impression que l’épisode nous prépare à une révélation émotionnelle à la fin, les choses partent dans le sens inverse. C’est frustrant car Modern Family est une série à laquelle je reste attaché malgré toutes les conneries qu’elle a mis en oeuvre depuis tant d’années. En allant à l’encontre de ce que l’on apprécie dans cette série afin d’oublier de nous intéresser, alors Modern Family part en sucette. L’histoire de Cam et Mitch et de ce groupe de rock chrétien n’était pas une mauvaise idée mais l’utilisation n’est pas toujours judicieuse car la série ne cherche ni à faire dans le drame pur et donc à nous émouvoir, ni même à tomber dans l’humour grassouillet afin de faire oublier le fait que derrière Cam et Mitch doivent régler un problème. Il y avait du potentiel dans cette histoire, notamment car Cam et Mitch sont mariés, gay et des hommes. Mais non, rien de tout ça n’aide vraiment l’épisode à nous dégoter quelque chose de fun et original. On se retrouve donc avec un truc un peu ennuyeux et pas très drôle. Ce n’est pas complètement raté mais pas réussi pour autant. L’histoire de Jay et Gloria subit plus ou moins le même sort avec des trucs qui pourraient être sympathiques et qui finissent pas le devenir beaucoup moins.

Note : 8/10 et 3/10. En bref, quand d’un côté Modern Family fait du classique elle réussie, quand elle fait l’inverse, elle se plante.

Commenter cet article