Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mr. Robot. Saison 2. Episode 5.

5 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Mr Robot

Critiques Séries : Mr. Robot. Saison 2. Episode 5.

Mr. Robot // Saison 2. Episode 5. logic_b0mb.hc.


Le long monologues d’Elliot au moment où ce dernier explique tout ce qu’il est en train de faire et les conséquences que cela pourrait bien avoir, j’ai adoré. C’est Mr Robot à son meilleur. Mais au delà de ça, bien avant que Elliot ne se connecte sur le site de Ray sur le réseau TOR et découvre que ses nouveaux employeurs freelance ont des réseaux d’esclavage d’enfants, d’armes illégales, de chasseurs de prime à engager, etc. Mais avant tout cela, il a un moment de réflexion. La programmation « If/Then » comme Elliot aime l’appeler, permet de rappeler aussi le sujet de Mr Robot et surtout ce que la série savait faire de mieux l’an dernier. C’est probablement la première saison qui m’ait réellement donné l’impression d’être dans une série de hacking et tout ce que cela peut amener derrière comme idées. Cette saison continue de démontrer les qualités de Mr Robot autrement, notamment au travers d’un personnage que l’on n’aurait probablement pas imaginer voir émerger aussi bien : Dominique Dipierro. Notre agent du FBI incarnée par Grace Gummer est clairement l’héroïne de cet épisode. Cet épisode était le sien. On commence à cerner un peu mieux sa personnalité. Elle est un peu perdue dans ce monde, alors que son identité est tellement liée à son boulot.

Comme elle le dit si bien à Whiterose dans cet épisode, elle a avait un but très différent dans sa vie. Avant d’arriver au FBI, elle n’avait rien. Elle voulait devenir une avocate mais elle a échouée et sincèrement, je trouve que c’est presque ce qu’il y a de plus terrible là dedans. Mais le fait qu’elle soit autant dédiée à son boulot permet à Mr Robot d’élever un personnage qui n’était qu’un accessoire au premier abord. Alors que la seconde partie de la saison arrive à grand pas, il était temps que l’on comprenne un peu mieux la personnalité de Dominique. Le temps par ailleurs est important dans l’histoire. Angela de son côté doit également faire des choix important. Darlene a besoin d’elle afin de commettre un acte de résistance. Après tout, la jeune employée d’Evil Corp a une place toute trouvée dans la chaine et pourrait bien être le maillon manquant dont Mr Robot avait réellement besoin. Quand elle est confrontée à Darlene dans son salon en lui demandant de laisser un paquet au 27ème étage, afin que FSociety puisse réaliser le hack du FBI par Elliot, j’aime beaucoup la façon dont la scène se joue. C’est plus que des dialogues, tout est aussi important dans la mise en scène. Peu importe l’état du monde actuel, Elliot et Angela se manquent l’un l’autre et c’est pile poil ce qu’il fallait pour que la série puisse évoluer intelligemment (en tout cas, de mon point de vue).

Finalement, Mr Robot continue de nous surprendre et d’offrir de jolis moments, tant visuellement que narrativement parlant. Il n’y a rien de mauvais dans cette série, tout fonctionne comme sur des roulettes et c’est pile poil ce qu’il fallait pour que l’on passe un agréable moment. Encore une fois, Mr Robot est donc l’une des meilleures séries actuellement diffusées.

Note : 10/10. En bref, la série continue de briller.

Commenter cet article