Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Power. Saison 3. Episodes 4 et 5.

18 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Power

Critiques Séries : Power. Saison 3. Episodes 4 et 5.

Power // Saison 3. Episodes 4 et 5. Don’t Worry, Baby / Help Me.


Power n’est pas Power sans un brin d’ironie dramatique. C’est ce que la série aime utiliser à certains moments et il n’y a rien de mieux que de savoir avant les personnages ce que pourrait se passer. Une saison et demie a passé avant que Ghost et Angela sachent à quel point leur relation était dangereuse, alors le téléspectateur a pu les voir faire leurs histoires chacun de son côté, sans savoir qu’ils dormaient chacun avec l’ennemi(e). Tout cela est fini désormais puisque le couple est heureux et est passé dans une toute nouvelle phase de son existence, mais en saison 3 Power a réussi à réintroduire sa technique narrative. Tout ce qui se passe dans « Don’t Worry, Baby » tourne autour de l’ignorance des personnages et des choix qu’ils font par rapport à l’information qu’ils n’ont pas. Tommy ne sait pas que Holly est enceinte et ne comprend pas pourquoi c’est désormais important pour elle qu’il tue Ghost le plus rapidement possible. Elle était relativement calme au sujet de la menace de Lobos quand Tommy l’en a informé la première fois, mais maintenant qu’elle pourrait devenir mère, son instinct de survie est au sommet. Tommy ne sait pas non plus que c’était les coréens qui ont tenté de le tuer et pas Lobos, et que la seule raison pour laquelle il est toujours en vie c’est uniquement parce que Ghost a décidé de sortir de l’ombre et tuer le tueur juste à temps.

La tentative d’assassinat de Tommy est suffisante pour Holly pour que cette dernière veuille prendre les choses entre ses propres mains. Je trouve que l’histoire de Tommy cette année est une sorte de méditation sur comment quelqu’un comment Ghost devient Ghost. Mais c’est aussi au sujet de quelqu’un comme Tasha et de comment elle a su devenir une femme indépendante qui n’a besoin de l’aide de personne. Tommy et Holly tentent donc de trouver une façon d’éliminer Ghost sauf que ce n’est pas aussi facile que ça et Tommy va avoir du mal à se placer au sommet de la chaîne dans le sens où lui et Ghost ont une relation, un lien tellement différent des autres personnages dans Power. Quoi qu’il en soit, le personnage de Holly me fascine et j’ai hâte de voir comment Power va faire évoluer le tout rapidement par la suite. Au delà de ça, Power reste une série dense et très occupée alors que des tas de choses semblent se dérouler. Dans cet épisode il y a des coups de feu, du glamour, de bonnes scènes de sexe (notamment entre Holly et Tommy), en soit que de bonnes raisons de regarder Power au premier abord. La saison 3 va exploser à un moment donné mais la façon dont tout cela est construit et amené me plaît énormément.

C’est aussi là que Kanan reprend tout son intérêt. J’ai hâte de voir comment la saison va évoluer car petit à petit, Power installe ses pions et joue avec les cartes qu’elle a entre les mains. S’il y a des cartes que l’on connaît en avance par rapport aux personnages, cela rappelle l’un des meilleurs éléments narratifs de la série depuis le départ. Une astuce qui fonctionne très bien en somme. « Help Me » de son côté est un épisode auquel je ne m’attendais pas du tout. C’est l’épisode qui chamboule la saison et lui permet d’aller dans sa seconde partie intelligemment. Quelqu’un sait à New York que Kanan est en vie alors que Lobos pourrait bien être un homme libre. Et ce n’est pas suffisant pour vous donner envie de rester, Ghost et Angela semblent plus proches que jamais alors que Ghost et Tommy sont de nouveau dans la même équipe (pour le plus grand damne de Holly qui à la fin de l’épisode précédent engageait un chasseur de primes afin d’éliminer Ghost). L’épisode démarre assez calmement même si l’on voit Tommy un peu perdu. Je suis continuellement fasciné par la façon dont Power n’a de cesse de nous surprendre. Que cela soit du point de vue des personnages, des intrigues de la semaine ou même des choix qu’elle peut faire pour mettre en avant telle ou telle intrigue.

Les intrigues semblent donc ici enfin former un bloc alors que les choses progressent petit à petit vers une fin explosive. C’est en tout cas ce que l’on ressent tout de suite. Et puis il y a Holly. Cette dernière est complètement folle. Elle a envie de voir tomber Ghost (« Whatever it is between you and Ghost, Tommy, it's not normal. It's not fucking normal the way you are ») et la meilleure façon qu’elle a trouvé de motiver Tommy pour éliminer son meilleur ami c’est de lui monter la tête et le rendre complètement fou. Sauf que Tommy et Ghost ont une relation forte et Ghost sait très bien prendre soin de Tommy dans l’ombre (après tout, il lui a sauvé la vie dans l’épisode précédent). La mort d’Holly est donc dans cet épisode assez logique. Je ne vais pas regretter le personnage même si au fond je pense qu’elle aurait pu rester un peu plus longtemps dans l’histoire et cela aurait été d’autant plus intéressant à mon goût. La mort d’Holly est donc naturelle, elle découle de tout un tas de choix terribles qu’elle a pu faire sans mesurer les conséquences. Ce qu’il y a de plus terrible là dedans c’est presque le fait que c’est Tommy qui tue celle qu’il aime. Cela va être un arc narratif plus intéressant que jamais. Tommy est déjà très mal en point mais avec la mort d’Holly, je sens que cela va devenir assez complexe pour lui et j’ai hâte de voir la suite.

Note : 7/10 et 8.5/10. En bref, avec de bonnes surprises Power continue de surprendre.

Commenter cet article