Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Queen of the South. Saison 1. Episodes 7, 8 et 9.

22 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Queen of the South

Critiques Séries : Queen of the South. Saison 1. Episodes 7, 8 et 9.

Queen of the South // Saison 1. Episodes 7, 8 et 9. El Hombre Panaro / Billete de Magia / Cogo Todo lo Que Puede Llevar.


Le futur de Teresa n’est pas forcément aussi simple que l’on ne pourrait le croire. Le temps reste donc une denrée rare pour elle. Mais le temps est-il réellement de son côté ? Telle est la question. En regardant les flashbacks au début de l’épisode, je me suis demandé combien la vie de Teresa serait tellement plus facile si elle avait tué Epifanio après cet accident de voiture quand elle en avait la chance. Mais bon, on le sait tous que ce n’est pas le destin de Teresa. Je dois avouer que Queen of the South ne va pas vraiment dans la direction que j’attendais. Je pensais que cela devait être l’histoire de Teresa mais je me rends compte que finalement Camila est peut-être bien l’héroïne de la série et cela se voit de plus en plus. Camila est réellement en train de sortir du lot dans « El Hombre Panaro » et la série va poursuivre dans cette direction par la suite, quitte à mettre Teresa un peu plus au second plan. Camila est de son côté une femme intelligente. Il y a toujours de quoi nous amuser, rien que de voir Camila cacher des millions de dollars dans un cercueil car comme James l’a dit « Dead bankers are the only bankers she trusts ». Il y a juste Brenda que je ne comprends pas forcément. Son histoire n’est pas spécialement brillante et la cocaïne n’est pas suffisante pour elle.

Maintenant elle veut savoir comment faire du crystal. C’est la suite logique. Mais « Billete de Magia » sait redonner à Teresa et Camila une vraie place. Alors sept semaines, Teresa est maintenant en place. Et cet épisode est tout ce que je pouvais attendre alors que la série commence à nous embarquer petit à petit vers le dernier épisode de la saison. En plus de travailler en tant que bras droit de James, je ne pensais pas que Teresa allait réellement évoluer ou prendre le contrôle assez souvent. Cela a changé dans cet épisode et c’était une très bonne idée. Camila a fait en sorte que les choses soient claires. Ils doivent voler un ancien dealer durant une transaction dans le but de doubler leurs gains. Ce n’était pas le plan le plus facile et c’est presque une mission suicide pour Teresa mais cette dernière n’a pas vraiment le choix. Je préfère la version de Camila que l’on est en train de découvrir ici. C’est un personnage qui prend forme mais ce n’est pas facile de faire évoluer des personnages comme celui-ci mais le résultat est là et c’est ce qu’il y a de plus important. Surtout que les faces à faces avec Teresa sont souvent assez jouissifs. Il y a toujours la petite pique qui va bien avec le reste et c’est ce qu’il faut. Je me demande cependant comment la série compter achever la saison tant les chemins que la série prend sont assez étonnants.

Fort heureusement que ces deux femmes sont là car dans un sens Queen of the South manque peut-être d’un ingrédient qui pourrait faire la recette de son succès : des hommes de poigne. Les hommes dans Queen of the South sont un peu trop réduit à peau de chagrin et c’est là où il y a une vraie erreur qui est commise dans la série. « Cogo Todo Lo Que Puede Llevar » permet un peu de remettre de l’ordre du point de vue des hommes de la série sans pour autant en fait des caisses non plus. La nouveauté n’est pas ce qu’il y a de plus facile à atteindre et c’est bien là le problème. Le plaisir ne serait pas là si l’on ne pouvait pas voir ces hommes tenter de prendre la place de Camila. Sauf que pour le moment Queen of the South garde tout sous le coude afin de ne pas trop le montrer. C’est donc une saison qui est en train d’arriver petit à petit à sa conclusion mais c’est compliqué de comprendre pourquoi certains choix sont fait par rapport à d’autres. Certes, l’évolution de Camila est ce que Queen of the South a le mieux réussi cette année, mais je ne vois pas nécessairement d’autres grandes réussites pour autant. Le récit reste fluide, fort heureusement, ce qui permet de passer de bons moments. Il y a de l’action alors le divertissement vaut le coup d’oeil mais au delà de ça, la coquille n’est pas encore assez pleine à mon goût et les faiblesses ressortent au fur et à mesure.

Note : 5/10, 5/10 et 5.5/10. En bref, petit à petit les personnages évoluent mais l’ensemble reste trop cloisonné à mon goût, comme si Queen of the South voulait être une sorte de Breaking Bad nouvelle génération sans avoir la capacité de le faire.

Commenter cet article