Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Goldbergs. Saison 3. Episodes 20 et 21.

17 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Goldbergs

Critiques Séries : The Goldbergs. Saison 3. Episodes 20 et 21.

The Goldbergs // Saison 3. Episodes 20 et 21. Dungeons & Dragons, Anyone ? / Rush.


Donnons et Dragons est un jeu particulièrement connu, et qui est encore joué aujourd’hui. C’était donc une bonne idée que d’apporter un tel jeu dans The Goldbergs car cela fait là aussi partie de la pop culture des années 80. La série se concentre donc cette semaine sur Adam ce qui est une bonne chose puisque ce dernier était un peu laissé de côté ces derniers temps. A défaut dans le sens où Adam reste quelqu’un de vraiment important et intéressant à mon goût. Dave Kim, Adam et le groupe joue donc à D&D. L’intrigue est intelligente et parvient à rendre ce jeu palpitant tout au long de la partie. Cela aurait très bien pu être tout l’inverse mais par chance, le scénario sait trouver de bonnes répliques et une énergie qui permet à l’épisode de proposer quelque chose de véritablement intéressant. Tout cela permet aussi à Coach Meller d’être de nouveau au coeur d’une histoire. J’aime bien ce personnage et à chaque fois qu’il se retrouve face à Adam, c’est toujours pour quelque chose de très drôle. A chaque fois que ce personnage apparaît dans The Goldbergs, je n’ai jamais été déçu. Je continue probablement d’apprécier ce personnage aussi car il n’est là que quelques fois et pas aussi souvent qu’un récurrent.

Au delà de ça, nous avons aussi Erica qui a trouvé la parfaite école pour ce qu’elle veut. Alors qu’elle pense que Murray est dans son camp étant donné qu’il dit depuis le début de sa vie qu’il veut ses enfants hors de chez lui, Erica va organiser un rendez-vous entre elle, ses parents et Mr. Glasscott (incarné par Tim Meadows) afin de les informer un peu plus sur l’école qu’elle souhaite intégrer. Si la morale reste sympathique à la fin de l’épisode, surtout car The Goldbergs continue d’être une comédie familiale où la plupart du temps ce sont les parents qui apprennent quelque chose, je suis plus que jamais curieux à l’idée de découvrir la suite. Erica a une ambition et c’est une très bonne chose, surtout que c’est une façon de nous démontrer que les personnages grandissent au fil des époisses. Si j’ai beaucoup aimé cet épisode sur fond de Donjons et Dragons, je crois que j’ai préféré « Rush », ne serait-ce que pour la scène de la fête d’anniversaire d’Adam qui était vraiment grandiose. Parfois, je me dis que j’aurais adoré avoir une mère comme Bev, capable de m’organiser des fêtes d’anniversaires de ce genre là mais d’un autre côté, je suis bien content de ne pas avoir eu une mère aussi collante que Bev. J’aime ma mère ne vous inquiétez pas, mais disons que cela me fait toujours rire d’imaginer ce que la vie pourrait être avec des parents de comédies familiales.

Et en l’occurence les Goldberg. Erica de son côté est une fan de Rush des premiers instants. Ce n’est même pas une fan de passage pourrions nous dire mais une vraie fan. L’histoire avec Johnny reste sympathique tout de même, d’autant plus que cela permet là aussi de faire grandir Erica. Mine de rien, cette saison est clairement celle d’Erica car c’est elle qui connaît le plus d’évolutions tout au long de cette saison. Et les évolutions sont bonnes. Notamment vis-à-vis de l’école dans l’épisode précédent et de sa relation avec Johnny dans cet épisode. Murray n’aime pas Johnny alors il va interdire sa fille de sortir avec lui. Elle va alors tout faire pour que Murray change d’avis et là aussi c’est une façon encore une fois de nous dire que ce sont les parents qui apprennent de leurs enfants et pas nécessairement l’inverse. Dans la vraie vie, je pense que c’est plus ou moins pareil. Je pense que l’on apprend beaucoup de choses sur la vie quand on devient parents (et ce même si l’on laisse de côté une partie de sa vie aussi, ce qui est logique) mais cela donne des responsabilités et cela donne aussi un besoin de se remettre en question. Si Erica était au top de sa forme, j’ai aussi beaucoup aimé l’anniversaire d’Adam. Bev décide alors de donner un faux Oscar du meilleur fils à Adam. Tout cela va conduire Bev à montrer toute l’affection qu’elle a pour son fils et forcément, cela va se traduire en une fête d’anniversaire absolument grandiose.

Note : 7/10 et 7.5/10. En bref, deux bons épisodes de The Goldbergs encore une fois.

Commenter cet article

Kev 17/08/2016 21:17

Tu as fait une erreur, tu as mis une photo de "The Middle" sur ton article.