Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Interestings. Saison 1. Pilot.

24 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Interestings

Critiques Séries : The Interestings. Saison 1. Pilot.

The Interestings // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Quand Amazon lance de nouveaux pilotes, il est parfois difficile de savoir ce qu’ils cherchent. Autrefois il y avait des séries un poil plus ambitieuses et là, après The Last Tycoon, The Interestings s’inscrit dans une direction très différente de ce que j’avais imaginé. Cela ne veut pas pour autant dire que The Interestings est aussi ratée que The Last Tycoon, mais disons que cette série, basée sur un livre, manque d’un petit truc qui aurait pu rendre l’ensemble beaucoup plus intéressant à mon goût. C’est l’histoire d’une femme qui cherche à avoir une vie intéressante ou plutôt tente de savoir ce qu’est une vie intéressante. C’est parfait pour une série dans le fond mais cette adaptation manquant cruellement de tout un tas de choses ne flatte en rien le roman de Meg Wolitzer datant de 2013. Disons qu’il manque un peu de sentiments qui pourraient nous donner envie de nous attacher aux personnages, ou bien un manque cruel d’intérêt pour l’oeuvre (ou en tout cas, c’est ce que l’on ressent). On retrouve alors Lauren Ambrose (Six Feet Under) que j’aime beaucoup mais qui a tendance à s’égarer dans des rôles qui ne sont jamais à la hauteur de son talent, sous les traits de Jules, une psychiatre mariée et malheureuse qui cherche à idéaliser son enfance.

Un groupe d'amis se rencontre à la fac en 1974. La série retrace les tournants majeurs de leurs vies dans les trois décennies qui suivirent.

Quand elle était adolescente, Jules était une jeune femme qui voulait devenir actrice. Elle avait une toute autre ambition. Ce que je trouve dommage dans ce récit (et je ne connais pas le livre) c’est qu’il donne l’impression de voir un sous Cercle des Poètes Disparus. Peut-être que c’est pour cela que ce groupe de personnages qui se son rencontrés à la fac s’appellent ensemble les « The Interestings ». Il y a de jolis moments, notamment par rapport à la reconstitution historique qui fonctionne assez bien. Mais l’histoire n’est pas suffisamment captivante pour donner envie d’aller au delà de ce premier épisode. Je comprends que Amazon ait voulu aller un peu plus loin avec The Interestings et passer le stade du script, notamment car il y a quelque chose d’ambitieux dans le projet qui pourrait fonctionner, mais cela ne fonctionne malheureusement pas tout comme prévu. Il y a d’autres personnages que ceux que l’on suit en guise de héros mais ils sont noyés et ne sortent jamais du lot dans l’histoire. Mike Newell (Harry Potter et la Coupe de Feu) reste pourtant un bon réalisateur qui a tenté de faire de son mieux pour que la production ressemble à quelque chose de joli. Et c’est joliment fichu mine de rien, avec une variétés de temps et de costumes d’époque, sans compter sur la musique. Lynn Greene et Richard Levine (Masters of Sex) n’ont juste pas compris le livre (je suppose) et n’ont donc pas su quoi en faire.

Note : 4/10. En bref, il n’y a pas suffisamment d’intérêt pour le livre pour rendre The Interestings intéressante.

Commenter cet article