Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : UnREAL. Saison 2. Episode 9.

4 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #UnREAL

Critiques Séries : UnREAL. Saison 2. Episode 9.

UnREAL // Saison 2. Episode 9. Espionage.


UnREAL choisie l’avant dernier épisode pour recréer son équipe de rêve. Durant toute la saison 2, pour le meilleur comme pour le pire, Quinn et Rachel ont un peu perdu de leur superbe, ou en tout cas de la relation qui faisait le sel de la série jusqu’à présent. Mais cet épisode, au contraire, cherche à nous rappeler pourquoi les deux femmes sont faites pour travailler ensemble et surtout être amies, pour toujours. C’est malheureusement pour cela que le reste du monde n’est pas digne de confiance pour elle. Quinn ne peut pas avoir d’enfants et Coleman, cache lui aussi de son côté tout un tas de (mauvaises) surprises pour elles. Quinn et Rachel sont cependant deux personnages qui sont un peu trop amochés pour le moment, ce qui est en grande partie pourquoi les deux vont très bien ensemble. A chaque épisode de cette saison, il y a eu des tas de vents contraires pour elles. Mais elles ont toujours su s’en sortir à merveille. Car Rachel est une experte dans ce jeu, et que Shiri Appleby est parfaite dans le rôle, UnREAL continue de briller. D’ailleurs, l’actrice apporte tellement de dimension à Rachel que l’on n’a jamais vraiment l’impression de voir le même personnage à chaque fois. C’est comme si UnREAL changeait au rythme du personnage. J’aime bien notamment comment Rachel sait immédiatement dans cet épisode que Coleman n’est pas quelqu’un de confiance.

Constance Zimmer de son côté n’est pas en reste et cet épisode continue de délivrer toute l’étendue de ses talents. Surtout dans cet épisode. Elle montre pourquoi elle a eu une nomination aux Emmy, pas pour la scène où elle incarne son rôle de furie mais celle qui la précède : quand elle réalise instantanément qu’elle et John n’ont pas de futur. C’est un moment touchant, que la série garde presque secret dans le sens où elle ne veut pas tout nous dire tout de suite. Mais ce que j’adore le plus dans UnREAL c’est cette relation de je t’aime moi non plus entre elle et Rachel et les retrouvailles à la fin de l’épisode. Quand Quinn annonce à Rachel qu’elle est virée et que cette dernière fait comprendre à Quinn qu’il y a moyen de se venger, à deux, alors les deux se retrouvent. La scène où elles s’enlacent est l’une des plus belles de la saison car elle symbolise parfaitement tout le chemin parcouru cette année. Cet épisode est parfait pour installer les intrigues du prochain épisode avec Coleman/Yael et Quinn/Rachel en lisse pour devenir les grands gagnants d’Everlasting plutôt que ce qui se passe réellement dans le jeu. Au fond, le jeu a beaucoup moins d’importance et de poids cette année qu’il n’en avait l’an dernier. C’est l’une des erreurs de la saison, de ne pas avoir su donner à UnREAL suffisamment pour que l’on s’intéresse à l’histoire d’Everlasting en plus de celle de ses coulisses.

Note : 8/10. En bref, UnREAL se réveille pour le meilleur.

Commenter cet article