Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 6 - Sense8 (Saison 1)

4 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2015-2016

[CLASSEMENT] - 6 - Sense8 (Saison 1)

Quand les (soeurs) Washowski ont créé une série pour Netflix, c’était un projet étonnant et surtout ambitieux. En effet, Sense8 n’était pas le genre de projet que l’on pouvait attendre au premier abord. Et pourtant, c’est très réussi. Du début à la fin de la saison on est plongé dans un environnement étonnant, unique et surtout, c’est probablement la première série que j’ai vu et qui a été capable d’être internationale sur tous les plans. Casting international, décors internationaux, etc. Tout est fait pour que l’on sente que la série n’est pas tournée dans un studio à Hollywood reconstituant les décors des pays étrangers au travers de fonds verts dégueulasses. Si l’aspect visuel de Sense8 est très travaillé, le scénario l’est tout autant. Au travers de la galerie de personnages connectés les uns entre les autres, Sense8 reprend presque ce que J.J. Abrams avait produit il y a des années sans succès (Six Degrees avait été un échec sur plusieurs plans). L’intérêt de la série se trouve donc dans les relations et la menace qui place autour des héros. C’est très étrange comme série dans un sens mais cela sait toujours très bien maîtriser le récit grâce à une écriture qui ne laisse aucun détail de côté. La série s’amuse donc d’épisodes en épisodes à nous surprendre. Sense8 est aussi un ode à l’humanité et à ce qu’elle représente.

Ce n’est pas la première fois que les Washowski excellent dans leurs récits mais c’est la première fois qu’ils ont autant d’espace pour développer les personnages. Et ils s’en donnent à coeur joie. Créée avec Michael Stravinsky (Babylon 5), Sense8 maîtrise la SF, nous fait passer par tout un tas d’états différents. La série a des défauts dans un sens mais c’est presque ce qui fait d’elle un chef d’oeuvre imparfait. Les intrigues sont pourtant classiques mais l’on s’attache au récit rapidement. Il y a une vraie mécanique là dedans, bien huilée, qui permet de jongler entre les divers univers sans avoir l’impression de s’égarer complètement. D’ailleurs, chaque téléspectateur de la série apprécie bien souvent des personnages différents. Il n’y a pas un personnage mieux qu’un autre, chacun trouvera son compte dans l’un d’entre eux. Sense8 est aussi une série avec un message ultra positif et sincèrement dans le monde actuel cela fait du bien. La série n’est pas sombre, elle est pleine de poésie et de couleurs, elle sait imbiber chacun de nous d’une certaine forme de joie. Au fond, Sense8 est presque cet hymne à la joie et cet ode à l’humanité que l’on n’avait jamais encore vu à la télévision. Un OVNI en somme, qui sort du lot et brille à chaque fois.

Commenter cet article