Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Les Enquêtes du Département V : Délivrance (2016)

20 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Les Enquêtes du Département V : Délivrance (2016)

Les Enquêtes du Département V : Délivrance // De Hans Petter Moland. Avec Nikolaj Lie Kaas, Fares Fares et Pal Sverre Valheim Hagen.


Troisième volet de la saga Les Enquêtes du Département V, Délivrance est un opus un brin moins bien géré mais rappelant encore un peu les thrillers du genre de Seven et surtout Millenium. Les deux premiers volets étaient réussis avec leurs qualités mais celui-ci continue malgré tout de prouver tout le potentiel de cette franchise qui cartonne en Suède (et qui ne sort malheureusement pas au cinéma après l’échec de la sortie du second volet l’an dernier). J’aime beaucoup cette façon que Les Enquêtes du Département V a de nous surprendre cependant il manque un fer de lance essentiel pour qu’une franchise fonctionne sur la longueur : le développement des relations entre les personnages. En l’occurence ici c’est entre Carl Mock et Assad que les relations doivent grandir alors que le film n’arrive pas à aller suffisamment loin. Il y a pourtant de bons moments, de façon individuelle, où Carl par exemple est toujours dans un état de dépression avancé. J’aime beaucoup ce goût du risque qu’il peut avoir et ce côté je fonce dans le mur car je n’ai plus rien à perdre (cela se voit notamment lors de la course poursuite avec le train).

Une bouteille jetée à la mer, repêchée et oubliée dans un commissariat des Highlands. A l’intérieur, un appel au secours écrit en lettres de sang et en danois. Lorsque le message échoue au Département V de la police de Copenhague, chargé des dossiers non élucidés, les années ont passé... L’imprévisible Carl Mørck, Assad, son assistant syrien au flair infaillible, et Rose, leur secrétaire, vont-ils prendre au sérieux ce SOS ?

Par ailleurs, Hans Petter Moland met tout cela en scène de façon toujours brillante. Le metteur en scène brille par sa façon de rester à la fois classique mais aussi d’insuffler de vrais moments de tension originaux. Il y a toujours une bonne surprise dans le récit qui créé une vraie tension dramatique ou bien des courses poursuites en tout genre, sauf que Les Enquêtes du Département V sait aussi aller encore un peu plus loin malgré le teint classique de la franchise. C’est quelque chose que l’on retrouve dans les films Millenium originaux par exemple. Le film s’appuie donc énormément sur l’histoire avant de s’appuyer sur le visuel (même si l’on sait très bien que le visuel compte aussi et qu’il n’est pas délaissé dans le film, bien au contraire). Le film est sanglant, comme un bon thriller qui cherche à nous faire peur. On retrouve donc certains poncifs du genre. On plonge cette fois-ci dans le monde des sectes après avoir plongé dans le monde des moeurs de la haute société danoise. Bien que l’histoire avance de façon assez classique, l’ensemble est doté d’un ensemble vivant qui nous laisse captivés. Hans Petter Moland fait donc de son mieux pour nous faire oublier le manque de subtilité mais le film arrive à nous satisfaire comme il se doit.

Note : 6/10. En bref, un petit thriller sympathique et efficace.

Date de sortie : 6 juillet 2016 - Directement en DVD

Commenter cet article