Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Aquarius. Saison 2. BILAN.

14 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Aquarius

Critiques Séries : Aquarius. Saison 2. BILAN.

Aquarius // Saison 2. 13 épisodes.
BILAN


La première saison de Aquarius avait ses défauts mais avait su rester assez sympathique dans son ensemble. Disons que Aquarius était capable de reprendre l’histoire de Charles Manson de façon plutôt intelligente. Aquarius n’était pas un procédural classique, c’était un peu plus que ça, alors que les cas avaient des liens avec Charles Manson. En parallèle, le plus intéressant n’est pas vraiment l’enquête mais plutôt ce qui se passe avec Manson. La chance pour cette seconde saison c’est d’avoir plus ou moins su corriger certains des défauts de l’an dernier. Fort heureusement pour nous aussi qu’il y a David Duchovny. Ce dernier apporte à Hodiak suffisamment de Mulder pour établir un personnage qui peut porter toute une série. Ce n’était pas forcément le cas l’an dernier car Aquarius ne savait pas nécessairement ce qu’elle voulait devenir. Mais cette année les choses ont énormément changé de ce point de vue là. Hodiak est quelqu’un de difficile à apprécier, je dirais même qu’il est détestable. Mais il est touchant d’une certaine façon et il est peut-être bien la seule raison pour donner une seconde chance à Aquarius quand l’on avait envie de l’abandonner au bout de la première saison.

La série continue donc de générer des histoires personnelles pour Hodiak et bien que toutes ne soient pas particulièrement palpitantes, l’enquête du personnage avance de façon beaucoup plus intelligente. Il navigue ici et là, à la recherche d’indice. Ce sont ces moments là qui donne à la série tout son sens. En donnant donc un peu plus de poids à Hodiak que l’an dernier dans la narration d’Aquarius, la série emporte donc un peu mieux son spectateur qui était à la recherche de nouveauté. A certains moments, Aquarius ressemble à un long film (on se souvient de la façon dont NBC a reconstruit les 3 premiers épisodes de la saison pour en faire un épisode de presque 2h). Ce n’est pas toujours réussi, mais la mise en scène met un point d’honneur à être différente et donc suffisamment originale pour que l’on passe un bon moment. L’une des séquences les plus dramatiques c’est probablement celle du dernier épisode de la saison qui est l’un des évènements les plus marquant de l’histoire de Charles Manson. L’histoire du meurtre de l’actrice Sharon Tate, enceinte de huis mois, avait fait beaucoup de bruit à l’époque. Sharon Tate n’est pas la seule personne décédée dans cette histoire, 4 de ses amis sont également morts.

bien que Charles Manson n’ait pas tué ces personnes, il en reste le commanditaire. C’est en tout cas en cette qualité qu’il a été jugé et condamné à la peine de mort transformé en peine de prison à vie. Finalement, si la narration s’est un brin affinée et que les personnages sont donc mieux développés, je ne suis pas sûr et certain que Aquarius soit devenu une brillante série. Elle a ses atouts et ses défauts, mais elle n’apporte rien de neuf ce n’est raconter une terrible histoire. S’il y a bien une certaine mode des séries racontant l’histoire de personnalités emblématiques (on a aussi Narcos en parallèle), Aquarius n’a pas toujours le poids qu’elle devrait avoir dans le monde des séries. On se retrouve donc avec tout un tas de séquences qui s’enchaînent, pas toujours de la plus grande des subtilités. Mais le fait que l’on plonge un peu plus dans l’histoire des personnages permet d’aller de l’avant. Aquarius tente de changer mais ce n’est pas le cas dans tous les épisodes. Ce qui dans un sens est dommage c’est que finalement Aquarius n’a pas su prouver qu’elle pouvait être meilleure, ni à son public qui vient cruellement manquer à l’appel, ni même d’un point de vue narratif.

Note : 5/10. En bref, une seconde saison souvent en demi-teinte mais qui permet de voir les choses différemment de la saison précédente.

Commenter cet article