Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Damned. Saison 1. Pilot (UK).

30 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Damned

Critiques Séries : Damned. Saison 1. Pilot (UK).

Damned // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Damned c’est bien le genre de comédies qui sortent de nulle part. Créée par Morwenna Banks (Up the Woman), Jo Brand (Getting On) et Will Smith (Veep, The Thick of It), Damned est la dernière née de Channel 4. Et l’on retrouve un peu dans le ton de cette série ce que j’aimais beaucoup dans Getting On. Ce n’est pas vraiment anodin dans le sens où Jo Brand, créatrice de Damned, a déjà créée Getting On. En apportant l’humour noir dans le monde des services sociaux dédiés aux enfants, c’est le parfait sujet. Ce premier épisode de Damned est plus sur le lieu de travail que le travail qui s’y passe et dans un sens ce n’est pas plus mal. Cela permet de créer des tas de situations comiques comme toute bonne comédie de bureau. On retrouve alors aussi ce qui fonctionnait dans The Office alors que le boulot qui se déroulait dans cette comédie n’était pas très important. Ici, les bureaux, le patron, etc., tout est familier. Il y a des tas de choses que l’on a l’impression d’avoir déjà vu ailleurs dans la structure même de la comédie. C’est surtout l’humour que Damned se rattrape car elle parvient à raconter quelque chose de fort et efficace de ce point de vue là.

Rose et Al sont deux assistants sociaux qui travaillent dans un département dédié aux enfants. Ils s'efforcent de garder les pieds sur terre en dépit des travers de la bureaucratie et autres absurdités de leur quotidien.

Si ce premier épisode a des tas de qualités, il a aussi un défaut : celui de ne pas mettre suffisamment de punch dans son histoire. Cela se suit sans problème j’en conviens mais j’aurais probablement apprécié que cela soit un brin plus rythmé. Jo Brand s’est inspirée de ce qu’elle connaît alors que sa propre mère était une assistante sociale. Elle incarne aussi un personnage dans la série, celui de Rose, qui est probablement le plus farfelu de tous. Je sais bien que le problème aujourd’hui de toute comédie de bureau est d’être comparée à The Office, le seul modèle original en la matière, mais Damned sait tout de même s’affranchir de tout cela efficacement afin de raconter son histoire à sa façon. Je m’attendais tout de même à quelque chose de beaucoup plus fun. J’ai besoin de répliques qui font mouche et de situations comiques réellement originales pour être à fond dans le truc. Damned reste cependant prometteuse et les cinq prochains épisodes vont sûrement nous permettre d’y voir un peu plus clair là dedans.

Note : 6.5/10. En bref, Damned fait une belle entrée mais cela aurait pu être encore meilleur.

Commenter cet article

spiritofsilence1 08/10/2016 03:09

C'est quoi cette merde, j'aurais cru qu'enfin LA vérités sur les magouilles des milieux de l'assistance publique et social, du planning familiale allaient être abordé avec sérieux, le trafique d'enfant organisé par les institutions gouvernementale, le trafique des adoptions, la vente d'embrouillons issue IVG, le rapt d'enfants aux seins de leur famille, la pédophilie d’État organisé, le business financier des familles d'acceuille, les enfants sont devenue une marchandise qui se monnaye aux prix fort, le trafique humain c'est 800 000 personne dans le monde chaque années qui disparaissent, les 100 000 enfants qui ont disparu en France ces 10 dernière années cache une réalité effrayante que personne ne veux voir, ni accepter, ils ont surement servie la pédocriminalité et quand on connait le prix d'un enfant, les clients ne peuvent être des gens fortuné et de haute condition social, politique, intellectuel et financière...!!! un snuff movie est une vidéo de 5 a 15 min pendant laquelle un enfant de qlqs mois a 17-18 ans est violé puis assassiné violemment en direct, son prix est de 50 000 a 200 000 euros, qui peut se payé de tels horreurs...??? A part l’Élite social...!!!. En fait non, je conçois que l'on puisse se divertir mais il y a certaine limite a l'absurde, la télé réalité et toutes ces conneries de divertissement vous déboulonne le cerveaux et vous tous êtes déconnecté de toutes réalité, votre intellect a fondu dans vos chaussures ou vous préférez mettre vos tètes dans vos culs et faire la fête gaiement pendant que vos droits et acquis vous sont spolié par les élites, continuez a faire n'importe quoi...!!!