Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hooten and the Lady. Saison 1. Pilot (UK).

30 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hooten and the Lady

Critiques Séries : Hooten and the Lady. Saison 1. Pilot (UK).

Hooten and the Lady // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Des séries d’aventures, on n’en voit presque plus à la télévision. Hormis The Librarians (TNT), il n’y a pas grand chose d’autre. Je me souviens des Sydney Fox l’aventurière, de Unnatural History, etc. J’ai toujours eu une fascination pour les séries et les films d’aventures de ce genre là où des aventuriers voyagent à travers le monde dans le but de mettre la main sur des trésors cachés. Comme Indiana Jones tout simplement. Sky1, la chaine britannique, a eu du flair en commandant Hooten and the Lady. C’est une série qui apporte quelque chose dans un monde de séries bien ternes qui semblent toutes parler d’une certaine forme de dépression sociale. Créée par Tony Jordan (Les arnaqueurs VIP), James Payne (By Any Means), Sarah Phelps (The Crimson Field), Jeff Povey (By Any Means) et Richard Zajdlic (Tatau, By Any Means), Hooten and the Lady n’avait peut-être pas besoin d’autant de mains pour écrire un scénario comme celui-ci. L’histoire de ce premier épisode reste assez simplistes et derrière ce nom pas vraiment brillant, se cache une série d’aventures qui trouvera son salut auprès de ceux qui ont envie de suivre des choses de ce genre là.

Hooten, aventurier anticonformiste, fait équipe avec l'historienne intrépide Alex Lindo-Parker pour voyager à travers le globe à la recherche de trésors cachés, du manuscrit de Bouddha à la tombe d'Alexandre le Grand.

Hooten and the Lady a parfois un côté un peu suranné qui nous rapproche des séries des années 80-90 du même genre alors que les aventures étaient en pleine recrudescence. Lady Alexandra est un personnage un peu fou mais c’est aussi pour cela que l’on aime ce genre de séries. Elle a un côté hystérique qui colle parfaitement avec ce genre de séries. Il y a aussi des trucs qui ne sont pas forcément très cohérents (notamment quand Hooten se bat en sortant de la petite échoppe). Disons que c’est un peu trop ridicule que pour que l’on ait envie de croire à ce que Hooten and the Lady nous raconte. On ne va pas regarder Hooten and the Lady pour son intelligence. Le scénario n’est pas truffé de bonnes idées du genre mais malgré tout, cela fonctionne plutôt bien grâce à tous ces éléments un peu fun et rétro que la série nous met en scène. Ophelia Lovibond ne s’en sort pas trop mal dans le rôle de Lady Alexandra. Ce n’est pas exceptionnel mais au fond il ne fallait pas en demander beaucoup plus non plus. Hooten and the Lady est pile poil la série d’aventures, d’action et de romance qui fonctionne sans en faire vraiment des tonnes.

Tout n’est pas nécessairement cohérent et en guise de première histoire Hooten and the Lady a beau ne pas choisir l’aventure la plus connue du monde mais la série sait trouver de quoi faire. Si cet épisode n’apporte donc rien de neuf, la semaine prochaine nous allons plonger dans un autre pays pour de nouvelles aventures. J’espère que la suite sera d’un bien meilleur acabit.

Note : 5/10. En bref, ce n’est pas exceptionnel mais cela reste divertissant.

Commenter cet article