Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Kevin Can Wait. Saison 1. Pilot.

20 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Kevin Can Wait

Critiques Séries : Kevin Can Wait. Saison 1. Pilot.

Kevin Can Wait // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Je ne vais pas vous faire patienter plus longtemps, Kevin Can Wait ne vaut pas le coup d’oeil. Créée par Bruce Helford (Anger Management, Une famille du tonnerre), Kevin James (Un gars du Queens) et Rock Reuben (Un gars du Queens), Kevin Can Wait est une comédie qui manque cruellement d’originalité et qui donne l’impression de justifier sa présence uniquement par celle de l’ancienne star de Un Gars du Queens : Kevin James. Ce dernier a toujours eu du mal au cinéma ces dernières années à se faire une vraie place (malgré le succès surprise du premier volet de Paul Blart). Quoi qu’il en soit, on peut réellement passer notre chemin face à cette comédie dont l’inspiration vient cruellement à manquer. On retrouve alors les poncifs de la comédie familiale centrée sur un homme qui tente de se trouver une nouvelle direction de vie. Il y a quelques bonnes idées malgré tout dans Kevin Can Wait, mais l’ensemble n’est pas suffisamment attrayant pour nous pousser à aller plus loin qu’un seul épisode. C’est là que je ne garde que le délire concluant l’épisode. En effet, le générique de fin est amusant et c’est le seul moment de ce pilote qui nous donne l’impression que la série prend son pied et que le casting ne se retrouve pas enfermé dans un placard qui pue la naphtaline.

A la retraite depuis peu, un policier décide de passer plus de temps avec sa femme et ses trois enfants. Sauf qu'il réalise que ce qui l'attend à la maison est pire que ce qu'il a connu dans les rues.

On sent que Kevin James a mis dans Kevin Can Wait pas mal de choses qui peuvent faire référence à Un Gars du Queens sans pour autant que cela ne soit une bonne idée. La nostalgie n’a pas toujours du bon. On l’a déjà vu précédemment avec d’autres comédies comme Shit My Dad Says avec William Shatner (bien que dans son ridicule, la série avait su faire des choses plutôt intéressante), Anger Management avec Charlie Sheen qui n’a jamais su apporter un vrai truc et j’en passe. La seule comédie familiale qui a réussi à mes yeux à faire revenir une ancienne gloire c’est Last Man Standing. Cette dernière vit depuis plusieurs années maintenant et parvient toujours à me faire rire et à m’attacher à ses personnages malgré tout un tas de scénarios étranges que la série tente de dérouler au fil du temps. Kevin Can Wait ne semble pas prête à pousser bien loin pour nous surprendre ce qui est vraiment dommage car je suis persuadé que Kevin James a le potentiel d’être beaucoup plus drôle dans ce rôle qui est en train de le saucissonner. La série a du mal aussi à se libérer de son héros afin de donner une vraie place aux autres. Ce pilote est à la gloire de Kevin James alors qu’au fond je ne pense pas que cela soit lui, le personnage le plus intéressant, malgré le fait que Kevin soit le héros.

Note : 3/10. En bref, un premier épisode manquant d’humour et laissant entrevoir une série manquant d’inspiration.

Commenter cet article

Gleek 21/09/2016 00:54

La saison des pilotes commence enfin! Il était temps!
J'essai tjrs de finir un pilot, juste au cas où... Mais là je n'ai pas pu continuer au delà des 5 premières minutes tellement cette série est affligeante! Y'a 30 ans, ça aurait pu fonctionner mais là juste non